“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Cesc Fabregas forfait pour le déplacement de l'AS Monaco à Marseille

Mis à jour le 11/12/2020 à 19:41 Publié le 11/12/2020 à 19:37
Cesc Fabregas avait su se montrer décisif contre le PSG, le 20 novembre (succès 3-2). Il l'avait été tout autant lors de ses dernières sorties.

Cesc Fabregas avait su se montrer décisif contre le PSG, le 20 novembre (succès 3-2). Il l'avait été tout autant lors de ses dernières sorties. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cesc Fabregas forfait pour le déplacement de l'AS Monaco à Marseille

Niko Kovac ne pourra pas compter sur Cesc Fabregas au milieu, ce samedi 12 décembre au Vélodrome (17h), pour y affronter Marseille lors de la 14e journée de Ligue 1.

Ce vendredi, l'ex-international espagnol a ressenti une gêne au mollet gauche et n'apparaît pas dans le groupe de vingt joueurs convoqué par Niko Kovac.

S'il a repris l'entraînement collectif cette semaine, Djibril Sidibé est également absent, comme Benjamin Lecomte (main) et Aleksandr Golovin (reprise).

Le technicien monégasque a, enfin, fait le choix de se passer à nouveau des services de Florentino Luis. Le Portugais ne figurait pas dans le groupe battu à Lille dimanche dernier (2-1).

Le groupe monégasque

Gardiens: Majecki, Mannone

Défenseurs: Aguilar, Badiashile, Ballo-Touré, Caio Henrique, Disasi, Maripán, Matsima

Milieux: Diop, Fofana, Gelson Martins, Matazo, Millot, Tchouameni

Attaquants: Ben Yedder, Geubbels, Jovetić, Pellegri, Volland


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.