Rubriques




Se connecter à

Cesc Fabregas confirme la fin de son aventure avec l'AS Monaco

Cesc Fabregas s'est confié dans une interview à So Foot. En fin de contrat en juin à l'AS Monaco, il a expliqué être à la recherche d'un nouveau projet.

L.I. Publié le 13/05/2022 à 17:34, mis à jour le 13/05/2022 à 17:35
Fabregas, ici lors d'un match amical de présaison, va quitter l'AS Monaco fin juin à la fin de son contrat. Photo Jean-François Ottonello

Cela ne faisait pas vraiment de doutes, mais il ne manquait plus qu'une confirmation. Elle est venue de la part de Cesc Fabregas ce vendredi dans une interview à nos confrères de So Foot. 

En fin de contrat en juin, l'Espagnol ne prolongera pas avec le club du Rocher, qu'il avait rejoint en 2019. 

"C'est sûr que c'est fini entre Monaco et moi. Mon contrat expire en juin prochain, et je cherche un nouveau départ. Ma tête a besoin d'un nouveau départ ailleurs", a expliqué le champion du monde, apparu seulement 36 minutes en Ligue 1 cette saison en raison de plusieurs longues blessures. 

 

Pour autant le joueur de 35 ans n'est pas encore prêt à raccrocher les crampons et il est à la recherche d'un nouveau projet. 

"Pour être honnête, j'ai déjà reçu deux ou trois appels téléphoniques ces deux dernières semaines de la part de certains de mes anciens entraîneurs pour savoir ce que je voulais faire, pour voir si je voulais les rejoindre cet été en tant qu'entraîneur. Mais cette année a été si mauvaise que je ne peux pas terminer sur ça. Pas après avoir construit cette carrière. Je veux continuer à jouer. Je suis reconnaissant pour la carrière que j'ai eue, mais je n'ai pas l'impression que c'est fini. Je veux juste profiter de mon football et continuer d'être compétitif à un certain niveau", a-t-il confié.

Le départ à la fin du mois de juin de Cesc Fabregas va permettre à l'AS Monaco de libérer de la masse salariale (l'Espagnol touchait environ 600.000 euros par mois). 

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.