“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce qu’il faut retenir des présentations des nouvelles recrues de l’AS Monaco

Mis à jour le 03/02/2020 à 14:18 Publié le 03/02/2020 à 14:09
Très active dans les dernières heures du mercato, l’AS Monaco a bouclé le recrutement de trois jeunes joueurs avant la clôture du marché hivernal.

Très active dans les dernières heures du mercato, l’AS Monaco a bouclé le recrutement de trois jeunes joueurs avant la clôture du marché hivernal. Photo J.-F. O.

Ce qu’il faut retenir des présentations des nouvelles recrues de l’AS Monaco

Très active dans les dernières heures du mercato, l’AS Monaco a bouclé le recrutement de trois jeunes joueurs avant la clôture du marché hivernal. A La Turbie, en présence du vice-président et directeur général du club Oleg Petrov, le club a présenté ses trois nouveaux joueurs : Youssouf Fofana, Harisson Marcelin et Aurélien Tchouaméni.

Youssouf Fofana, numéro 22 (21 ans, milieu, arrive de Strasbourg) : « J’ai été mis à l’aise pas mes coéquipiers très rapidement, le football est une langue universelle. Les objectifs de Monaco allaient de pair avec les miens, j’étais très heureux de venir à ce moment de la saison. Oui, les résultats ne sont pas là. J’avais à cœur de faire une saison pleine à Strasbourg mais tout a été mis à plat avec Monaco, je pouvais avancer, alors j’ai sauté le pas. J’ai passé deux ans de préformations à l’INF Clairefontaine, je n’étais pas encore prêt physiquement donc je n’ai pas trouvé de club alors je suis retourné dans un club amateur à Drancy. J’ai ensuite été repéré par Strasbourg, ensuite le parcours est simple : une année en réserve, une deuxième avec les pros et puis malgré une petite blessure j’ai progressé et me voilà à Monaco. Je suis un milieu box-to-box, j’aime bien être dans les deux surfaces, récupérer le ballon, être à la finition. Je suis un numéro 8 ou un 6, je n’ai pas de préférence. A Strabsourg, j’étais arrivé revanchard après l’INF, c’était une deuxième chance car j’étais passé entre les mailles des filets et je ne devais pas me louper ».

L’avis d’Oleg Petrov : « C’est un jeune milieu talentueux qui a déjà une expérience significative à Strasbourg, y compris des matches européens. On suit son évolution depuis plusieurs saisons, on souhaitait déjà l’enrôler au mercato d’été. On doit penser au futur du club, c’est donc un ajout important pour les saisons qui viennent mais aussi pour la saison actuelle puisqu’il est déjà opérationnel ».

Harisson Marcelin, numéro 15 (19 ans, défenseur central, arrive d’Auxerre) : « Il y a beaucoup de jeunes talents mais le président et le coach ont eu un discours qui m’ont beaucoup plu. Il faut travailler. J’aime bien la concurrence, sinon on ne prend pas de plaisir, il faut se battre, se donner les moyens de réussir. Je voulais rester en France, c’est important pour ma progression ».

L’avis d’Oleg Petrov : « C’est lui aussi un très jeune talent. Il va venir renforcer notre défense centrale, un sujet récurrent depuis plusieurs saisons. Harisson a la qualité physique mais aussi technique malgré son jeune âge. On le suit depuis très longtemps, il y avait beaucoup de concurrence sur le dossier. Oui, nous avons beaucoup de défenseurs centraux mais on prendra des décisions cet été car il peut sécuriser notre défense pour de nombreuses saisons. C’est vrai que nous avons de nombreux jeunes défenseurs centraux : Badiashile, Marcelin, Panzo et Pavlovic qui nous rejoindront cet été, on fera alors un point car nous avons aussi Glik, Maripan et Jemerson».

Aurélien Tchouaméni, numéro 24 (20 ans, milieu, arrive de Bordeaux) : « Un pari de venir ici en janvier ? Oui et non. Je quitte mon club formateur ou j’étais arrivé à l’âge de 11 ans. Venir à Monaco me semblait être une évidence. J’étais bien à Bordeaux, je voulais sortir de ma zone de confort, quitter un environnement que je connaissais par cœur. La situation sprotive n’est pas alarmante. Plutôt un 8 qui va faire l’avant, box to vox, assez à l’aise tehcniquement, etre un lien pour les défenseurs et les attaquants.

L’avis d’Oleg Petrov : « Jeune milieu capable d’attaquer, un numéro 8 offensif, c’est un réel apport pour l’équipe. Il a déjà une belle expérience à Bordeaux notamment en Coupe d’Europe. Il fait déjà partie des 10 jeunes joueurs avec le plus d’expérience en première division. Aurélien a un profil similaire à celui de Tiemoué Bakayoko, nous avions besoin de concurrence à ce poste pour le futur mais aussi dans l’immédiat car « Baka » est prêté par Chelsea. Aurélien est plus offensif que Tiemoué mais il a une grande faculté d’adaptation et nous avons confiance en ses qualités. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.