Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Philippe Clement avant le choc AS Monaco - OM

L'entraîneur de l'AS Monaco Philippe Clement a répondu aux questions de la presse à 48h du choc contre l'OM, dernier match de L1 avant le break de la Coupe du monde. Morceaux de conf'.

L.I. Publié le 11/11/2022 à 15:00, mis à jour le 11/11/2022 à 14:57
Philippe Clement, entraîneur de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

La sélection de Fofana, la déception des autres

"Pour Youssouf (Fofana), c’est une grande chose, un grand honneur. Participer à la Coupe du monde, c'est quelque chose. Y aller avec l'équipe de France qui est l'un des favoris, c'est une grande expérience. Naturellement, Axel (Disasi), Wissam (Ben Yedder) et Benoît Badiashile étaient déçus. Mais ils sont à fond dans l'histoire de l’équipe. Ils se sont bien entraînés et ont montré qu’ils étaient prêts pour dimanche. Ben Yedder? Il est déçu mais ce n’est pas un gamin. Il a de l’expérience. Il savait que c’était une possibilité, ce n’est pas la meilleure c’est sûr. Il a fait de bons entrainements. Vous savez, j'ai joué la Coupe du monde en France mais pas celle d’après, au Japon et en Corée du sud, car je me suis blessé au dernier match. On ne le souhaite pas bien sûr mais ce sont des choses qui peuvent arriver et il faut rester prêt".

La peur de se blesser lors du dernier match

"Si tu ne vas pas au duel, tu as plus de risques de te blesser, en match ou à l'entraînement. Je n’ai pas vu cette mentalité en séances, j’ai vu de bons duels avec une grande intensité. Aucun de mes joueurs ne pense comme ça, parce que ça ne marche pas."

Le match dans le match entre Fofana et les milieux marseillais Guendouzi et Veretout

"(Il sourit) C’est une histoire bonne pour les supporters et certains journalistes mais ça ne marche pas comme ça. On joue dans un système différent que Marseille. Il y a des coéquipiers autour. C’est un sport collectif. Je demande des choses à Youssouf et Tudor en demande d'autres Guendouzi et Veretout. Ce n'est pas comparable."

La perspective d'atteindre le podium

"Ce n'est pas un seul match qui changera notre dynamique positive. On m'a dit cette semaine que c'était le meilleur début de saison de l’ASM sur les 5 dernières années. Le podium? Le plus important, c’est d'être dessus lors de la dernière journée. Si on peut y être avant, c'est sûr que ça aide. On aurait certainement pu prendre plus de points, 4 ou 6 points supplémentaires selon moi, mais c’est une bonne série. On doit bosser fort jusqu’à juin pour atteindre nos objectifs. L'OM? C’est un grand match, un bon défi entre deux équipes qui jouent de façon très offensive."

 

Golovin

"C’est l'un des joueurs qui a grandi le plus ces derniers mois et pas seulement sur le terrain. Il m'est arrivé de le taquiner en lui disant qu’il avait le corps d’un enfant de 12 ans (sourire). Ce n’est pas encore Schwarzenegger mais il a beaucoup progressé dans l’endurance, l’explosivité. Je le remercie d’avoir bossé si dur et je remercie mon staff qui l’a accompagné sur ce chemin-là. C’est un joueur très différent aujourd’hui. Il a pris les choses en main. Ce n’est pas fini. Il doit travaillé encore plus pour grandir. J’espère qu’il va continuer à soigner ses stats comme les dernières semaines."

La der' à domicile

"J’espère que ce sera une grande fête pour les supporters. Nous voulons jouer un grand match et finir de belle manière cette première phase. Tous les joueurs sont conscients de ça."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.