Rubriques




Se connecter à

"Ce ne sera pas un match déséquilibré", le gardien de Monaco Benjamin Lecomte se penche sur la réception de Dijon

Les Monégasques sont troisièmes du championnat et affrontent la lanterne rouge. Le DFCO n'a toujours pas gagné en 2021 et reste sur douze défaites consécutives.  

Christopher Roux Publié le 09/04/2021 à 17:53, mis à jour le 09/04/2021 à 19:49
Benjamin Lecomte met en garde contre un excès de confiance avant la réception de la lanterne rouge dijonnaise, dimanche au Louis-II. Photo : Jean-François Ottonello

Pour cette rencontre, Sofiane Diop (main) et Ruben Aguilar (Covid) feront leur retour dans le groupe. "Ils seront deux options supplémentaires" , a précisé l'entraîneur asémiste Niko Kovac. Willem Geubbels, lui, termine sa réathlétisation.   

Ce vendredi, Benjamin Lecomte s'est projeté sur le match. Le portier de l'ASM a prévenu: les siens devront évoluer à leur niveau s'ils veulent s'éviter une déconvenue.  

Benjamin, ce match s'annonce très déséquilibré...
On est très motivés et on ne pense pas du tout que ce match sera déséquilibré. Pour être honnête, j'ai déjà été dans la situation de Dijon et je sais ce que jouer contre de grosses équipes comme Monaco veut dire. Ils auront une motivation supplémentaire malgré leur saison délicate. Ils viendront ici pour défendre leurs couleurs et essayer de ramener trois points. 

 

Même prévenus, pourriez-vous être surpris ?
Dans chaque match il y a un risque, que ce soit contre un concurrent direct ou une équipe moins bien classée. Le risque est de prendre ce match à la légère. En face de nous, on aura une équipe dans une saison compliquée, mais aussi affaire à des professionnels. S'ils le sont, c'est qu'ils ont aussi du talent. Si on ne met pas les ingrédients, on peut faire comme Lille et Paris contre Nîmes et Nantes (défaites 1-2 contre ces deux clubs en difficulté)...

Mon arrêt contre Metz en championnat ? Il me donne confiance, c'est comme un but pour moi

L'équipe n'a encaissé qu'un but sur ses huit derniers matchs. Ces clean-sheets montrent que vous êtes capables de ne pas perdre le fil...
C'est une affaire de concentration et d'application. Il y a une vraie volonté d'avoir ces clean-sheets. C'est le travail qui s'est mis en place toute la saison qui fait qu'on a trouvé l'équilibre entre un très bon niveau offensif et défensif. La difficulté, c'est de le maintenir jusqu'à la fin de la saison. Mon arrêt contre Metz (samedi dernier en L1, NDLR) me donne confiance. La particularité de Monaco, c'est qu'on concède peu d'occasions et celles qu'on concède sont généralement difficiles à négocier pour un gardien. Je suis content que cet arrêt ait permis à mon équipe de rentrer à 0-0 à la pause. Si on avait pris ce but, ça aurait pu être un autre match (Monaco l'a finalement emporté 4-0). Pour moi, cet arrêt fait office d'un but pour un attaquant. Je n'ai eu qu'un arrêt à faire et il a été fait. Dans d'autres matchs, c'était la situation inverse. 

Cet arrêt est-il une réponse aux critiques ?
Je ne suis pas là pour répondre à qui que ce soit. Je travaille énormément pour avoir les capacités de faire ce genre d'arrêts. Des fois ça marche bien, des fois moins. Les critiques, c'est la partie ingrate du poste. Je n'ai pas mal vécu cette période. J'ai continué à travailler. C'est la seule réponse que l'on peut apporter dans ces situations. Je suis content que ça se passe plutôt bien sur cette deuxième partie de saison après ma blessure (fracture de la main). Je n'ai plus de douleur et j'en suis content. 

 

 

On peut réaliser le premier doublé coupe-championnat depuis 58 ans ? Je n'avais pas ces données, ce n'est pas du tout notre objectif."  

L'équipe est troisième, peut-elle encore se cacher alors que la saison pourrait devenir historique ? Elle est toujours en course pour le doublé coupe-championnat, le deuxième dans l'histoire du club après celui de 1963...
L'objectif est toujours de verrouiller cette quatrième place. Vous pouvez toujours me dire qu'on a de l'avance, mais il n'y a rien d'acquis mathématiquement. Je suis désolé. S'il y a mieux à la fin de la saison, tant mieux pour nous. Une première depuis 58 ans ? Vous m'apportez des données que je n'avais pas. C'est pour vous dire que ce n'est pas du tout notre objectif. On veut juste avancer week-end après week-end. Un manque d'ambition ? Nous ne sommes troisièmes que depuis cinq jours. On verra si on l'est toujours dimanche. 

Personnellement, on vous sent plus serein ces derniers temps ?
Ce n'est pas une question d'être rassuré. C'est juste notre travail qui porte ses fruits, même si ça peut paraître tardif. Les résultats, on les a sur cette deuxième partie de saison, voire depuis deux mois avec de grosses prestations défensives. Tous ensemble, on s'efforce d'avoir une même ligne de conduite. On marquait beaucoup de buts, on en encaissait beaucoup. A partir du moment où l'on a réussi à réguler ça, on a pu se rendre compte qu'on était capables de gagner plus facilement. C'est bien que ça arrive maintenant. Nos adversaires connaissaient notre niveau offensif. Aujourd'hui, ils voient qu'on est capables d'être très solides, on leur pose plus de problèmes. 

Les résultats vous amènent aussi cette confiance, vous qui n'aviez pas joué le haut du tableau depuis votre arrivée en Principauté en 2019 ?
Oui, bien sûr. Divers détails peuvent impacter la confiance et j'ai été impacté dans ce domaine. C'est derrière moi. J'ai atteint aujourd'hui un bon niveau pour aider mes partenaires.   

Offre numérique MM+

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.