“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Canet-en-Roussillon-AS Monaco (0-1): les notes des joueurs

Mis à jour le 06/01/2019 à 20:05 Publié le 06/01/2019 à 20:01
Naldo.

Naldo. Photo AFP

Canet-en-Roussillon-AS Monaco (0-1): les notes des joueurs

L. Badiashile (6) a eu du déchet dans ses relances au pied, gêné par le vent, mais il a réalisé une belle envolée sur une tête de Vié (60') et n'a pas cillé sur un coup franc de Mansuy (90'+1).

>> LIRE AUSSI. L'AS Monaco qualifiée sans briller pour les 16es de finale, face à Canet-en-Roussillon (0-1)

Biancone (5): héros du 1/8e de Coupe de la Ligue face à Lorient, il a montré du caractère dans le combat, malgré un excès d'engagement sur Posteraro (15'). Son pendant côté gauche.

Serrano (5): s'est montré appliqué.

Pour sa première sous le maillot à la diagonale, Naldo (5) a fait étalage de sa solidité dans les airs et de son vice. Mais des relances imprécises, une passe en retrait raturée pour offrir un corner aux Canétois (13') et des fautes évitables l'empêchent d'avoir tout bon.

Jemerson (4): lui, inquiète toujours. Un contrôle raté (1') et des relances douteuses. Sa main décollée dans la surface aurait dû offrir un penalty aux Canétois (17'). Dès qu'il est pressé, le Brésilien panique.

Pelé (5) n'exploite pas complètement son gabarit imposant, perd des ballons, mais il a eu de l'activité à la récupération.

Grandsir (5) est impliqué sur l'ouverture du score. Il a botté de bons corners et tenté sa chance sans réussite (42').

Diop (5) a amené de la vitesse au jeu monégasque, qui en a cruellement manqué. Du feu dans les jambes avant de s'éteindre un peu en seconde période.

A ses côtés, Faivre (6) a également été intéressant dans l'utilisation du cuir. Il a plus tenté sa chance que Diop sans être payé.

Barreca (5) a été très utile. Passeur décisif et impliqué malgré son temps de jeu famélique, l'Italien mérite davantage de considération. Une bonne frappe déviée par Cottes (74').

Sylla (6) a marqué des points. Buteur malgré peu de situations à se mettre sous la dent (2', 87') et précieux dos au but pour faire remonter le bloc équipe.


La suite du direct