Rubriques




Se connecter à

Caen-AS Monaco (0-1): les notes des monégasques

Falcao le sauveur. Malgré une prestation fantomatique, le buteur colombien a marqué un coup-franc magistral pour permettre à son équipe de prendre les trois points.

M. F. Publié le 24/11/2018 à 22:51, mis à jour le 24/11/2018 à 22:56
Radamel Falcao décisif. Photo AFP

BENAGLIO (7) : n'a pas eu beaucoup de boulot en début de match, mais il fallait tout de même rester attentif sur deux trois ballons cafouillés. A réalisé ensuite une fin de match exceptionnelle. A parfaitement boxé le dernier corner dangereux du match (86') et la frappe de loin d'Armougom (90').

PIERRE-GABRIEL (6) : titulaire à Nantes pour la seule victoire monégasque de la saison avant celle d'hier, l'ex-stéphanois avait disparu après s'être blessé gravement à la cheville. Pour son retour, il a réalisé un match très sérieux sur le plan défensif. Il a notamment bien défendu sur Ninga (4') ou Armougom (39'). A dégagé sur sa ligne (40'), et soulagé dans l'ensemble toute sa défense. Plus discret offensivement.

JEMERSON (5) : il a eu chaud sur quelques ballons mals dégagés dans sa surface mais n'a pas été pris en défaut. Il faut dire que le Brésilien n'a vraiment pas pris de risque hier.

 

B.BADIASHILE (5) : il a eu un duel compliquer à négocier sur Tchokounte (6'), et ça l'a réveillé pour le reste du match. Sérieux et appliqué, il a manqué une relance en période qui aurait pu coûter cher. Sans faute ensuite.

HENRICHS (6) : timide en première période, c'est lui qui va chercher le coup-franc pour Radamel Falcao en jaillissant dans la défense caennaise. A fait preuve de beaucoup de coeur après la pause.

TIELEMANS (5) : il n'a pas mis beaucoup de rythme en première période mais a été plutôt juste dans ses transitions. Son manque de vitesse balle au pied ne lui permet pas d'apporter plus offensivement, mais il a plutôt bien organisé le jeu. Si son coup franc n'avait pas frappé la barre de Samba, Monaco aurait pu célébrer la victoire des la 88'.

AÏT-BENNASSER (5) : il a parfois tendance à ralentir les sorties de balles. Mais le Marocain apporte une aisance technique sur les premiers ballons de relance qui soulage le collectif. Précieux.

 

GOLOVIN (5) : il n'a pas été décisif et pourtant, il a été de tous les bons coups. Il a frappé de loin (13') et demandé le ballon entre les lignes. Le Russe, ménagé lors du dernier match à cause de sa cheville, a donné de bons ballons dans l'intervalle, notamment pour Diop (18'). Manque encore de volume pour vraiment peser. Pour preuve, l'occasion manquée de doubler la mise à vingt minutes de la fin.

DIOP (4) : il a eu plusieurs bons ballon à négocier en profondeur (5', 18'), mais il a manqué de jus. Techniquement, on sent qu'il peut provoquer l'étincelle, mais il a eu du mal à répondre à l'impact normand hier. Remplacé par Pelé (59') qui a gagné des duels dans l'entrejeu.

CHADLI (4) : si on met de côté sa frappe flottante sur coup-franc que Samba repousse difficilement (37'), le Belge a très peu pesé dans la rencontre. N'a pas toujours été appliqué dans les tâches défensives. Remplacé par Grandsir (75').

FALCAO (5) : pour faire simple, le Colombien a tout manqué. Sauf le plus important… ce coup-franc direct pour la victoire 0-1 (54'). Mais on ne peut se satisfaire d'une telle prestation. Le capitaine de Monaco a sauvé les meubles et tant mieux, mais son équipe a joué à 10 contre 11 toute la rencontre. Remplacé par Sylla (80').

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.