Rubriques




Se connecter à

Blessés de longue date, Benjamin Lecomte et Aleksandr Golovin font leur retour à l'AS Monaco

Après plusieurs mois d’absence, Lecomte et Golovin vont faire leur retour dans le groupe. Dans un collectif qui ne devrait pas trop évoluer cet hiver, ils font presque figure de recrues.

Leandra Iacono Publié le 05/01/2021 à 11:09, mis à jour le 05/01/2021 à 17:06
Benjamin Lecomte et Aleksandr Golovin, de retour de blessures longue durée, vont venir renforcer les rangs monégasques. Photos Jean-François Ottonello et AFP

L’état-major monégasque a fait passer le message: le club ne fera pas de folies cet hiver sur le marché des transferts.

Il y aura du mouvement, mais il sera plutôt du côté des départs. Onyekuru, Grandsir, Pavlovic et Aït-Bennasser n’ont jamais su convaincre Niko Kovac depuis l’arrivée du Croate à l’intersaison et font figure de derniers indésirables après le départ de Jemerson pour le Corinthians début novembre.

"Nous sommes contents avec notre groupe actuel, mais comme tous les clubs, nous regardons ce qu’il est possible de faire sur le marché. C’est le travail de Paul Mitchell (directeur sportif, NDLR) et Laurence Stewart (chef de la cellule recrutement). Nous n’avons pas de besoins spécifiques en défense centrale ou au poste de milieu défensif. Nous avons Aurélien (Tchouaméni) et Youssouf (Fofana) qui font un super boulot", a réaffirmé ce lundi en conférence de presse l’entraîneur de Monaco, qui voit en ses jeunes un potentiel de progression énorme.

"Être patient"

Les recrues, sauf bonne affaire, ne se bousculeront pas au portillon d’ici le 1er février donc, mais Niko Kovac peut se targuer de récupérer deux renforts maison pour la suite de la saison: Benjamin Lecomte et Aleksandr Golovin.

 

Le premier, victime d’une fracture du 4e métacarpien de la main droite à l’entraînement, n’a plus joué avec l’AS Monaco, 6e, depuis la probante victoire contre Bordeaux (4-0), le 1er novembre dernier. En son absence, son suppléant Vito Mannone a fait le job, sans plus.

Benjamin Lecomte, qui a une petite semaine d’entraînements collectifs dans les gants, se sent prêt à débuter contre le club de ses débuts professionnels, mais sauf revirement de situation, l’Italien de 32 ans devrait une nouvelle fois être titulaire ce mercredi.

"Le rôle de gardien de but est particulier. Il y a une routine et des enchaînements à retrouver. Demain (lire aujourd’hui) il y aura un entraînement pour voir, mais je pense qu’il n’y aura pas de nouveauté", a expliqué Kovac.

Golovin, lui, ne compte que 103 minutes en matchs officiels depuis le début de la saison. C’était contre Reims puis Metz les 23 et 30 août dernier. Une éternité. Sa blessure à la cuisse a mis beaucoup plus de temps que prévu à se résorber, et le Russe a vu son retour à la compétition être de trop nombreuses fois repoussé.

 

Les bonnes performances des hommes de devant, Volland (7 buts) mais aussi Diop, en son absence n’ont pas poussé Niko Kovac à jouer avec le feu. Ce qu’il ne fera pas non plus en 2021.

"De la concurrence"

"Aleksandr a manqué quatre mois de compétition, donc il faut être patient avec lui, même s’il sera dans le groupe. J’espère lui donner l’opportunité de rentrer".

Sa polyvalence sur l’aile ou en numéro 10, "sa meilleure place" selon le coach monégasque, va amener de nouvelles solutions et de la créativité dans un collectif, parfois prévisible, notamment quand il est mené au score.

"Je suis forcément content du retour d’Aleksandr et Benjamin, cela va apporter de la concurrence. Ce sont des joueurs d’expérience, qui sont remplis de qualités, donc c’est quelque chose de bénéfique pour l’équipe", s’est félicité leur coéquipier Aurélien Tchouaméni.

 

Le seul nom à figurer encore sur le point médical de l‘AS Monaco est celui de Cesc Fabregas. L’Espagnol n’est pas encore totalement remis de sa gêne au mollet gauche qui l’avait privé du choc contre l’OM et de toutes les autres rencontres depuis.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.