“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Benjamin Lecomte officiellement transféré à l'AS Monaco

Mis à jour le 15/07/2019 à 18:55 Publié le 15/07/2019 à 18:52
Benjamin Lecomte a signé un contrat de 5 ans à Monaco.

Benjamin Lecomte a signé un contrat de 5 ans à Monaco. Photo AFP

Benjamin Lecomte officiellement transféré à l'AS Monaco

L'AS Monaco a officialisé l'arrivée du gardien montpelliérain Benjamin Lecomte (28 ans). Une deuxième recrue, après l'arrivée du portugais Gelson Martins, qui a mis du temps à arriver.

 Les négociations entre le club héraultais et le Rocher ont été plutôt compliquées. L'ASM avait de son côté rapidement trouvé un accord avec les représentants du joueur autour d'un contrat de 5 ans.

Au final, la transaction a été conclue autour de 13 millions d'euros ce week-end.

Régulièrement appelé dans les sélections jeunes (U18, U19, U20), Benjamin Lecomte a été convoqué une première fois en Equipe de France en septembre 2018 avant d’être rappelé lors des derniers rassemblements des Bleus en juin.

Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général de l'ASM s'est félicité de cette arrivée. « Nous sommes très heureux d’accueillir Benjamin Lecomte à l’AS Monaco. Par la qualité et la régularité de ses performances, Benjamin s’est imposé comme un élément majeur de la réussite de Montpellier ces deux dernières saisons. Son arrivée vient renforcer cette position de notre effectif ».

Reste à savoir quelle hiérarchie voudra instaurer Leonardo Jardim.

Le coach portugais peut s'appuyer à l'heure actuelle sur cinq gardiens depuis l'arrivée de Lecomte: Subasic, Benaglio, Sy et Nardi sont toujours là. Des départs sont attendus à ce poste.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.