Ben Yedder, la lumière: les notes des joueurs de l'AS Monaco après la victoire à Marseille (0-1)

L’attaquant a vite effacé son tir au but manqué contre Nantes. Il n’a pas marqué, mais a été décisif sur le but de Gelson.

Article réservé aux abonnés
Romain Laronche Publié le 06/03/2022 à 23:29, mis à jour le 06/03/2022 à 23:35
Belle opération pour l'AS Monaco Photo AFP

Nübel (6): l’Allemand a sorti les ballons qu’il fallait en première période. Il se couche bien sur une frappe de Guendouzi (14’) et détourne la tentative de Rongier (23’). Bien moins de boulot en deuxième période.

Vanderson (6): le Brésilien a du feu dans les jambes. Il amène énormément de vitesse dans son couloir et a été un vrai poison pour Luan Peres. Il laisse aussi quelques espaces derrière, mais il a assez de jus pour revenir. Il a coupé plusieurs occasions devant Guendouzi ou Bakambu.

Disasi (6): avec Badiashile, ils ont parfaitement contenu Milik. Présent au combat, il détourne les centres dangereux de Kamara (40’) ou Guendouzi (73’).

Badiashile (7): le défenseur qui n’avait plus joué depuis le 9 janvier (blessure à l’ischio) n’avait pas 90 minutes dans les jambes. Mais les 78 qu’il a passées sur le terrain ont rappelé toutes ses qualités. De bons retours, de l’autorité pour contrer les frappes de Guendouzi (23’) ou Bakambu (34’). Il a toutefois été très proche de concéder un penalty sur Milik (41’). Remplacé par Matsima (78’)

 

Caio Henrique (5): ne s’est pas autant projeté que Vanderson sur le côté droit. Mais le Brésilien a été sérieux face à Gerson ou Rongier. C’était l’essentiel hier soir.

Jean Lucas (5): il aurait pu être le héros de la soirée. Au coeur d’une première période où on ne l’a pas vu, il inscrit un but refusé pour un hors-jeu extrêmement léger (42’). Placé à droite du milieu, il a laissé à Vanderson le soin de déborder.

Tchouaméni (6): un bon retour sur Milik (9’) pour entrer dans son match. Face à Guendouzi et Kamara, il avait de sérieux clients, mais l’international tricolore a montré sa puissance physique. Il chipe un ballon dans les pieds de Guendouzi et lance parfaitement Volland qui n’en fera rien (47’).

Fofana (5): il a alterné le haut et le bas pendant le match. Parfois dépassé par la fougue de Guendouzi, il aurait quand même pu finir avec une passe décisive, sur le but Jean Lucas refusé, et un but, mais sa frappe flirte avec le poteau de Lopez (83’).

Gelson (6): il n’a pas eu grand-chose à se mettre sous le pied, mais il a été parfaitement placé pour reprendre le ballon qui traînait après la frappe de Volland sur le poteau (58’). Il a parfois oublié Rongier, mais a été combatif durant tout le match. Remplacé par Diop (78’)

 

Ben Yedder (7): le capitaine a été très remuant. Il a essayé de jouer dans les petits espaces, n’a pas hésité à redescendre chercher le ballon plus bas quand son équipe était en difficulté en première mi-temps. Et que dire de son ouverture exquise pour Volland, à l’origine du but de Gelson (58’). Il n’a pas marqué, mais il a encore été décisif. Il a fait oublier son tir au but manqué face à Nantes en Coupe. Remplacé par Golovin (85’).

Volland (5): il avait livré une prestation très discrète avant d’être décisif sur le but monégasque. L’Allemand frappe sur le poteau mais le ballon revient sur Gelson qui ouvre le score (58’). Peu après, il exploite mal un contre en choisissant la frappe plutôt que Ben Yedder (62’). Remplacé par Boadu (78’).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.