Rubriques




Se connecter à

Ben Yedder décisif, Sidibé en jambes, Volland effacé... découvrez les notes d'Angers - Monaco

Intraitable dans la course au titre, Monaco a dompté Angers (1-0) pour prendre la deuxième place du classement de Ligue 1.

Leandra Iacono Publié le 25/04/2021 à 20:34, mis à jour le 25/04/2021 à 20:44
Wissam Ben Yedder a inscrit son 18e but de la saison en Ligue 1. AFP

L’inévitable Ben Yedder

Remplaçant au coup d’envoi, Wissam Ben Yedder a sorti l’ASM d’un mauvais pas en trompant Bernardoni d’un subtil piqué sur sa seule occasion franche. Son sixième but en cinq matchs toutes compétitions confondues.

Lecomte (5) : il a touché beaucoup de ballons au pied puisque le bloc angevin bien compact a obligé les Monégasques à beaucoup repartir de derrière. A part ça, il n’a eu aucun arrêt à effectuer.

 

Sidibé (6) : costaud dans les duels, précis dans ses passes vers l'avant et sur les coups de pied arrêtés, il n’a pas grand-chose à regretter dans ce match, qu’il a terminé au poste d’ailier. “Djib” a des jambes en cette fin d’exercice.

Maripan (5) : peu embêté défensivement, il a failli ouvrir la marque mais sa belle volée du plat du pied échoue sur la barre.

Disasi (5) : sans apparaître totalement souverain, il a fait le job face à Diony et Bahoken. Son coach lui a sans cesse demandé de relancer rapidement. Un secteur dans lequel il est resté très prudent. Remplacé par Ballo-Touré (78’).

Henrique (4) : les quelques attaques angevines ont eu lieu sur son côté, mais sa vitesse lui a toujours permis de bien les négocier. Offensivement, il n’a pas franchement pesé.

Aguilar (4) : déjà peu en vue contre Lyon mercredi, il a eu du mal à faire des différences dans son rôle d’ailier, bien pris dans l’étau angevin. Il doit faire mieux que ce centre fort et fuyant (37’) alors que Volland était idéalement positionné, et sur cette frappe trop croisée (58’). Remplacé par Badiashile (59’), qui a retrouvé sa place dans l’axe.

Fofana (5) : mis sous pression, il a souvent eu du mal à se dégager du pressing d'Angers et a montré quelques signes de fébrilité et de frustration. Mais c’est lui qui gratte le ballon dans les pieds adverses et délivre la merveille de passe en profondeur amenant l’ouverture du score. Une belle preuve de caractère.

 

Tchouaméni (5) : le plan angevin visant à étouffer son influence a parfaitement fonctionné. La paire souvent redoutable qu’il forme avec Fofana a souffert face à l’engagement mis par le SCO dans l'entrejeu. Quand il est un peu moins bien, c'est tout le collectif qui manque de solutions.

Golovin (6) : sa passe dans l’intervalle pour mettre Jovetic face au but est une merveille (13’). Lancé dans la profondeur par Ben Yedder, il pousse un poil trop son ballon et bute sur Bernardoni.. A son actif également, une frappe juste au-dessus (52’). Sans être décisif, il a longtemps été le Monégasque le plus dangereux. Remplacé par Fabregas (78’).

Volland (4) : il s’est peu mis en évidence dans une rencontre où l’ASM n’a pas brillé dans le dernier geste et l’avant-dernière passe. Un match frustrant qui ne doit pas faire oublier le mal qu’il fait aux défenseurs par ses mouvements entre les lignes.

Jovetic (NN) : bien servi par Golovin dans l’intervalle, il ne parvient pas à redresser le ballon pour tromper Bernardoni (13’). Après un gros quart d’heure de jeu, il doit quitter ses coéquipiers sur blessure, après avoir manqué le match contre Lyon mercredi en raison d’une alerte au mollet. Remplacé par Ben Yedder (6) qui s’est mis au diapason du collectif en initiant quelques beaux mouvements collectifs, à l’image de cette déviation pour Volland ou de cette passe en profondeur pour Golo’. Il s’est mué en sauveur à dix minutes du terme en trompant Bernardoni d’un subtil ballon piqué.

Coach (5) : d’habitude patient, il a commis une petite erreur en titularisant Jovetic après son alerte au mollet de mercredi. Mais son équipe n’a rien lâché, comme d’habitude.

Match (5)

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.