Ben Lambrecht remplace Jean-Emmanuel de Witt comme directeur général de Monaco

L'AS Monaco a annoncé ce lundi le départ de son directeur général Jean-Emmanuel de Witt. Arrivé il y a environ six mois, il est remplacé par le Belge Ben Lambrecht, qui occupait les mêmes fonctions au Cercle Bruges, le club satellite de l'ASM.

L.I. Publié le 05/12/2022 à 17:14, mis à jour le 05/12/2022 à 17:25
Ben Lambrecht connaît bien le fonctionnement de l'AS Monaco. Photo AS Monaco

Six mois et puis s'en va. En charge de la gestion opérationnelle de l'AS Monaco depuis mai dernier et le changement de rôle d'Oleg Petrov, Jean-Emmanuel de Witt quitte déjà le club. 

En dépit d'un CV bien fourni (Lagardère, Hearst, Sanoma et JCDecaux), le message de l'homme d'affaires français n'est jamais vraiment passé et le club du Rocher avait besoin de repartir sur une autre approche. Il s'est tourné vers un homme qu'il connaît bien: Ben Lambrecht, directeur général du Cercle Bruges depuis mars 2021.

"A Bruges, le dirigeant belge a contribué aux bons résultats du Cercle et au développement de sa partie business. Durant ces vingt mois, Ben Lambrecht a travaillé en étroite collaboration avec la direction de l’AS Monaco sur la mise en place d’une stratégie globale visant à moderniser la structure existante et renforcer les synergies entre les deux entités", indique le club de la Principauté dans un communiqué.

Diplômé de l’INSEAD Business School, Ben Lambrecht, 58 ans, a évolué dans plusieurs entreprises internationales telles que KPMG, Delacre et surtout Coca-Cola, marque pour laquelle il a travaillé pendant 28 ans (1993-2020) et a occupé plusieurs postes à responsabilité en Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en France.

Le Belge aura tous les services sous sa responsabilité, à l’exception de la direction sportive, toujours confiée à Paul Mitchell, en lien direct avec le propriétaire Dmitri Rybolovlev.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.