“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Aurélien, supporter de l'AS Monaco: "Je continuerais à aller au stade même en DH"

Mis à jour le 18/08/2017 à 09:20 Publié le 18/08/2017 à 09:18
Supporter de l’AS Monaco depuis ses 5 ans, Aurélien est au Louis-II comme à la maison.

Supporter de l’AS Monaco depuis ses 5 ans, Aurélien est au Louis-II comme à la maison. Photo M.A.

Aurélien, supporter de l'AS Monaco: "Je continuerais à aller au stade même en DH"

Aurélien sera derrière l’AS Monaco à Metz, ce soir à 20h45. De ses premiers matchs au Louis-II à cinq ans jusqu’à son périple en Azerbaïdjan en 2015, le Mentonnais a tout vécu avec son club

"Mon amour pour l’AS Monaco? C’est dur à définir. Je serai toujours supporter, quoiqu’il arrive. Même si on descendait en Division Honneur, je continuerais à aller au stade."

Quand on parle de son club, Aurélien est du genre extrême. L’ASM, c’est une histoire de famille et une affaire sérieuse. Et même un peu plus que ça: quand on aime, on ne compte pas.

Jean-Pierre, son père, se rendait déjà à l’ancien stade Louis-II, avant de s’abonner au nouveau, dès 1990. Dès lors, Aurélien ne pouvait échapper à la passion.

"J’ai commencé à aller au stade à 5 ans, avec mon père. C’était vers l’an 2000 mais je n’ai pas de souvenirs du titre de champion", retrace-t-il. Sa revanche interviendra quatre ans plus tard, lors de la formidable épopée des Rouge et Blanc en Ligue des Champions.

En 2004, alors âgé de 10 ans, Aurélien assiste à quelques rencontres européennes dont le mémorable 8-3 infligé au Deportivo La Corogne mais doit faire l’impasse sur les prestigieuses affiches: "Ma mère ne voulait pas trop que j’aille au stade donc j’ai regardé Chelsea et le Real Madrid à la télé. Quand on se qualifie pour la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct