“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

ASRCM football : un stage qui fait le plein

Mis à jour le 26/10/2018 à 05:15 Publié le 26/10/2018 à 05:15
Soixante-deux stagiaires foulent tous les jours le stade Decazes.

Soixante-deux stagiaires foulent tous les jours le stade Decazes. L. B.

ASRCM football : un stage qui fait le plein

Ce sont actuellement 62 jeunes stagiaires qui répondent présent chaque matin au stade Decazes, pour le stage organisé par l'ASRCM football en collaboration avec Foot Riviera.

Ce sont actuellement 62 jeunes stagiaires qui répondent présent chaque matin au stade Decazes, pour le stage organisé par l'ASRCM football en collaboration avec Foot Riviera.

Depuis lundi et jusqu'au mercredi 31 octobre, les footeux en herbe, catégories U6 à U12, bénéficient d'un programme axé sur les fondamentaux techniques tous les matins. « Les enfants sont répartis en cinq groupes, ils travaillent de façon ludique sur des séances techniques. La passe, le contrôle, la conduite de balle, les dribbles, le jeu de volée et les têtes », souligne Thierry Casagrande, le responsable de l'encadrement pédagogique. Après s'être restaurés, les enfants profitent pleinement de jeux réduits et de créneaux dédiés au futsal. En milieu de semaine, ces jeunes sportifs ont visité le centre de formation de l'OGC Nice, et suivi la séance d'entraînement des joueurs professionnels. Mario Balotelli a même signé quelques autographes ! Pique-nique et sortie cinéma sont également au programme.

Enfin, le vendredi est un temps fort car une remise de prix et de diplômes a lieu ce jour-là.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct