“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

ASM II : ça devrait le faire !

Mis à jour le 26/05/2019 à 10:16 Publié le 26/05/2019 à 10:16
Les Monégasques de Sofiane Diop ont fait le boulot hier à Saint-Priest.

Les Monégasques de Sofiane Diop ont fait le boulot hier à Saint-Priest. L. D.

ASM II : ça devrait le faire !

Beau vainqueur à Saint-Priest, la réserve monégasque n’a cependant pas réussi à assurer son maintien sur le terrain. Mais elle devrait être repêchée

Hier, la réserve monégasque a fait le boulot en s’imposant largement à Saint-Priest (0-4). Mais, comme pressenti, cette victoire n’a pas suffi à chiper la 13e place - celle qui assure à coup sûr le maintien - à l’OM II, vainqueur de l’OGC Nice II (3-2) dans le même temps. Toutefois, comme nous vous l’annoncions hier dans nos colonnes, l’ASM II devrait être repêché en National 2 en tant que meilleur 14e (ou deuxième meilleur) des quatre groupes.

« On en saura plus dans les heures à venir, commentait David Bechkoura, le coach de Monaco, après le coup de sifflet final. Mes joueurs ont fait le travail jusqu’au bout. Avec l’état d’esprit affiché lors de cette rencontre, on n’en serait pas là aujourd’hui. Il va falloir en tirer les conséquences rapidement. »

Amer, Lionel Bah, son alter ego de Saint-Priest, l’était tout aussi : « Le score ne reflète pas la physionomie du match. Avec un peu plus de réalisme en première mi-temps, on se serait assuré les trois points. »

4 à 0, le score peut paraître en effet sévère pour les locaux face à des visiteurs qui ont su tisser leur toile avant de porter l’estocade. Antonucci (0-1, 55’), comme à la parade, sonnait le début du feu d’artifice pour son équipe, sur un service impeccable de Mboula. Ce dernier offrait de nouveau un caviar à Mbock (0-2, 65’) qui ne ratait pas l’occasion de doubler la mise, avant que, signe du désarroi des Sang et Or, Segui Gutierrez ne trompe son propre gardien (0-3, 74’). En démonstration, les hommes de David Bechkoura enfonçaient le clou par Isidor qui venait de faire son entrée (85’).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct