“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

AS Monaco: plus d’attaque!

Mis à jour le 08/02/2016 à 09:31 Publié le 08/02/2016 à 09:28
25eme journée de Ligue 1 de footballMonaco Nice stade Louis 2
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

AS Monaco: plus d’attaque!

La deuxième meilleure attaque du championnat marquait deux buts par match jusqu’à la 14e journée et la réception de Lyon (3-0). Depuis, le Gym ne claque même plus un pion par rencontre

Nice n’a pas perdu son football.Même face au dauphin de la L1, certes réduit à dix en deuxième période, la formation de Claude Puel « a maîtrisé son sujet » dixit le coach. Une possession à 68%, un total de passes tentées deux fois plus élevé que les Monégasques (627 contre 298) et un taux de 86% de transmissions réussies sont des arguments recevables pour étayer ce discours. Mais la deuxième meilleure attaque du championnat est pourtant restée muette. Comme à Caen (2-0), Lorient (0-0) et Toulouse (2-0). Depuis la 14e journée et la réception de Lyon (3-0), les Rouge et Noir ont en fait perdu leur cadence infernale devant les cages adverses.


Ça pèche dans la dernière passe

La moyenne de deux buts par match affichée en novembre s’est largement étiolée. Sur les dix derniers rendez-vous de L1, Nice ne claque même plus un pion par rencontre (8 buts, soit 0,8b/match).
Sans compter que 50% de ces réalisations sont l’œuvre du seul Ben Arfa. Dont deux penaltys (Angers) et un raid en solo (Toulouse). Eprouvé par une troisième titularisation en six jours, le meilleur scoreur azuréen a marqué le pas contre Monaco. Et quand Hatem ne trouve pas la faille, le Gym toussote dans la zone de vérité adverse.
C’est devenu d’autant plus vrai que Valère Germain n’a toujours pas trouvé le chemin des filets en 2016 (6 matchs).Sa septième et dernière réalisation en championnat remonte au déplacement à Reims, c’était mi-décembre (1-1).

Peu servi dans de parfaites conditions d’occasion de but, l’ancien Monégasque ronge son frein en distribuant des passes décisives (àLille et contre Lorient), un secteur dans lequel les latéraux et les milieux de terrain pèchent cruellement ces derniers temps.

Ricardo (2 passes décisives), Pied (2) et Seri (4), trois garçons pas maladroits avec le ballon, n’ont pourtant plus été à l’origine d’un but depuis plus de dix rencontres.Un manque d’application dans la dernière passe qui s’est avéré flagrant samedi, surtout en seconde période. Et quand Jérémy Pied a régalé Baysse ou Caddy, un portier en état de grâce, comme Vercoutre à Caen, ou un manque d’agressivité du jeune attaquant dans la surface de vérité ont plombé les espoirs niçois.

«Dorian (Caddy) a fait un match intéressant, il a des qualités, notamment dans son jeu de tête.Mais il a encore des progrès à faire face au but», confiait déjà Claude Puel à Caen, après une prestation honorable du meilleur buteur de la CFA (8 réalisations).

En attendant le retour de Plea

Le jeune joueur de 20 ans, qui vient tout juste de signer pro, est passé deuxième attaquant dans la hiérarchie, devant Alexandre Mendy et Paulin Puel... en attendant Alassane Plea.

Blessé depuis septembre et la victoire à Bastia (3-1), l’attaquant manque cruellement au collectif par ses qualités de vitesse et de placement qui donnent davantage de profondeur au jeu niçois. De retour à l’entraînement depuis quelques semaines, l’ancien Lyonnais a participé à un match amical avec la CFA vendredi dernier.

Face au Cannet-Rocheville (CFA 2), il n’a joué que 45 minutes mais marqué deux fois.En attendant de se confronter au rythme et aux duels bien plus exigeants de la L1, c’est déjà ça de pris pour la confiance personnelle. C’est aussi un message positif pour un groupe qui s’est mis au régime offensivement.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.