“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

AS Monaco-OM (3-1): les notes des joueurs monégasques

Mis à jour le 24/01/2021 à 01:08 Publié le 23/01/2021 à 23:33
Tcuouaménie, buteur, maître du milieu. Un grand 8.

Tcuouaménie, buteur, maître du milieu. Un grand 8. Photo Jean-François Ottonello

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

AS Monaco-OM (3-1): les notes des joueurs monégasques

Tchouaméni a régné dans l’entrejeu et ouvert son compteur but d’une tête rageuse qui a permis à son équipe de basculer devant au score.

LECOMTE (5): impuissant sur le but de Radonjic, il a été peu inquiété ensuite. Ses relances longues et précises ont aidé à faire reculer le bloc olympien.

SIDIBÉ (5): mal placé, il est pris dans son dos sur la longue transversale de Caleta-Car qui amène le premier but marseillais. Plus vigilant par la suite mais pas encore pleinement rassurant.

MARIPAN (6): bouffé à la course par Radonjic que Sidibé avait laissé partir, il ne parvient pas à empêcher le Serbe d’ajuster tranquillement Lecomte. Solide, il relance son équipe en s’élevant plus haut que tout le monde sur corner. Son troisième but de la saison. Le patron de la défense en ce moment, c’est lui.

BADIASHILE (5): quelques sautes de concentration sans conséquences mais qui ternissent une prestation d’ensemble très correcte. Son association avec Maripan s’impose quand même match après match comme l’option numéro 1.

CAIO HENRIQUE (5): il a défendu avec sérieux sur Florian Thauvin, a beaucoup proposé sur son côté gauche, mais ses centres ont rarement trouvé preneurs.

AGUILAR (5): de la générosité dans ce nouveau rôle d’ailier, mais un petit manque de lucidité sur certaines actions qui l’a empêché de se montrer vraiment décisif. Il est remplacé à la mi-temps par Golovin (6), auteur de deux passes décisives sur corner pour Maripan et Tchouaméni. Quelle patte!

TCHOUAMÉNI (7): d’entrée dans le ton et dans le combat, il a été au niveau dans l’entrejeu et a permis à son équipe de repasser devant d’une tête rageuse (75’). Son premier but de la saison. Au bon moment. Ses merveilles de passes pour Volland et Aguilar en fin de première mi-temps auraient aussi mérité beaucoup mieux.

FOFANA (5): moins en vue que son compère du milieu, il a parfois fait la touche de trop quand il aurait pu accélérer le jeu. De la personnalité et un match solide malgré tout.

DIOP (5): il a pris ses responsabilités sur une frappe de l’extérieur de la surface bien déviée par Mandanda (28’) et a amené de la vitesse quand Monaco se heurtait au solide bloc marseillais. Remplacé par Diatta (69’), la nouvelle recrue, qui a montré de belles promesses pour sa grande première avec l’ASM, mais a été rapidement averti d’un carton jaune.

BEN YEDDER (5): sa qualité technique dans le petit jeu est un régal. Son investissement défensif et dans les appels sont des aubaines pour Kovac. Sa frappe détournée par Mandanda peut lui laisser quelques regrets (50e). Sorti dans le dernier quart d’heure de jeu et remplacé par Jovetic (77e). Le Monténégrin a mis son équipe à l’abri en inscrivant un magnifique coup franc. Un coup de canon. Un trait de lumière. Le bouquet final.

VOLLAND (5): mis sur orbite par Tchouaméni, il écrase trop sa frappe du gauche (38’) et ne parvient pas à tromper Mandanda dans un angle très fermé ensuite. Un match frustrant pour l’Allemand qui, s’il n’a pas soigné ses stats, a quand même pas mal pesé.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.