“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco-Lyon: les notes des joueurs monégasques

Mis à jour le 10/08/2019 à 00:02 Publié le 09/08/2019 à 23:28
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Photo Jean-François Ottonello

AS Monaco-Lyon: les notes des joueurs monégasques

Après la défaite de l'AS Monaco face à Lyon, voici les notes des jours monégasques.

Lecomte (3): pour ses débuts officiels avec l’ASM, l’ex-Montpelliérain était censé apporter plus de garanties dans le but. Le 3e gardien des Bleus s’est déchiré sur la frappe de Depay (36’) et n’a pas dégagé une grande sérénité. Tout un club en attend bien mieux et ne peut se contenter des deux arrêts devant Dembélé (47’) et Traoré (56’).

Aguilar (5): dans son duel avec Depay, l’ancien Montpelliérain, qui faisait ses premiers pas sous le maillot princier, a été au niveau. Il a gagné des duels face à Depay, son adversaire direct. Celui qui renouait avec une défense à quatre alors qu’il évoluait à cinq dans l’Hérault depuis deux saisons n’est pas à blâmer.

Glik (4): le capitaine est coupable sur les premier et troisième buts (5’, 79’). Battu de la tête par Dembélé sur le 0-1, il est effacé par l’attaquant lyonnais au départ du 0-3. Le Polonais va vite devoir hausser le curseur pour ne pas vivre une saison pénible.

Panzo (5): le "joueur qui a le plus progressé durant la pré-saison" dixit Jardim a gagné ce vendredi soir une première titularisation dans l’élite. Mais l’Anglais âgé de 18 ans a logiquement été sur la réserve. Après un bon tacle devant Dembélé (4’), l’ancien Blue a été moins rigoureux, bâclant des interventions (12’) et une transversale (17’). Avant d’être exclu, Fabregas lui a demandé de ne pas hésiter à sortir balle au pied pour permettre au bloc d’évoluer plus haut. A son crédit, il n’a pas commis de bévue, et c’est déjà pas mal.

Ballo-Touré (4): l’international Espoirs a réalisé une bonne percée (2’) mais il a surtout souffert pour contenir Traoré et ses arabesques. L’ancien du LOSC a livré une nouvelle copie sans saveur.

Fabregas (3): un bon coup franc (3’) sur la tête d’un Glik hors-jeu et un autre complètement foiré. Son expulsion, avec l’aide du VAR, paraît sévère sur un geste plus maladroit qu’autre chose. Son absence a compliqué la tache à ses copains, déjà menés (0-1)

Jemerson (4): le Brésilien a encore dépanné en sentinelle. Comme Glik, il n’est pas très net sur le marquage de Dembélé sur l’ouverture du score (5’). Il a décroché entre Glik et Panzo pour lancer le jeu asémiste mais il a souvent manqué de solutions, écartant les bras de dépit. Il s’est montré précieux dans l’agressivité mais il a commis des fautes.

Henrichs (4): l’Allemand est le seul à avoir tenté sa chance dans le premier acte. Une situation symptomatique du désert offensif monégasque ce vendredi. Malchanceux, ses frappes ont chatouillé les panneaux publicitaires (20’) et le ciel du Louis-II (22’). Il oublie de monter sur Depay, qui a tout le temps de doubler la mise (36’). Sa passe en une touche sur l’occasion de Gelson Martins (61’) aurait pu lui valoir une passe décisive. Remplacé par A. TRAORÉ (74’).

Gelson Martins (4): l’international portugais a du feu dans les jambes, mais il ne sait pas quoi en faire. Il a trop souvent tergiversé, multipliant les touches de balle inutiles. Il a perdu un ballon sur deux dans le premier acte… Il pouvait relancer l’ASM en ne butant pas sur Lopes (61’).

Foster (3): le Sud-Africain a profité d’un but en préparation et d’une pénurie d’attaquants pour se frayer une place dans le onze. Arrivé début janvier des Orlando Pirates, il avait planté deux pions en six matchs de National 2. Sa titularisation a été un flop. Sept ballons touchés en une mi-temps, trois perdus… Remplacé à la pause par BOSCHILIA (note: 4), qui n’a rien changé au film, lui qui n’avait plus porté le maillot à la Diagonale en L1 depuis avril 2018.

Lopes (4): annoncé du côté du FC Séville ces derniers jours, le Portugais n’a pas pesé sur la rencontre. Pas une passe déterminante, pas une frappe ayant atteint le cadre lyonnais. Remplacé par SYLLA (81’). Triste soirée…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.