Rubriques




Se connecter à

AS Monaco: Luis Campos quitte le club

L'information est tombée hier vers 17 h sur le site internet de l'AS Monaco : « Départ de Luis Campos ».

FABIEN PIGALLE Publié le 29/06/2016 à 05:08, mis à jour le 29/06/2016 à 05:08
Campos, Vasilyev et Jardim lors du stage de présaison en 2015. J-F. Ottonello

Un communiqué brut de décoffrage qui avait pour accroche deux phrases on ne peut plus explicites : « Le conseiller spécial de Vadim Vasilyev quitte le club » et « La réaction de Luis Campos et de Vadim Vasilyev ».

On vous épargnera la suite, mais on vous offre quand même un bref résumé. 1. Campos est content d'avoir travaillé pour le club et aspire à un nouveau défi. 2. Vadim Vasilyev est content d'avoir pu compter sur Luis Campos pour ses expertises et son professionnalisme.

Qu'en est-il en réalité ? Campos aurait-il été gentiment poussé vers la sortie ? Probable. Le conseiller spécial du président, en charge du recrutement avait encore trois ans de contrat devant lui, mais sa volonté d'étendre ses prérogatives aurait peut-être fini par lasser. C'est en tout cas ce qui se dit en interne.

 

Depuis son arrivée sur le Rocher à l'été 2013, Campos est un élément actif de la politique de recrutement et développement du club. Avec plus ou moins de succès. De Guido Carrillo à Lacina Traoré en passant par Thomas Lemar ou Adama Traoré, Campos met à profit sa science du scouting. Au sein du club, l'électron libre âgé de 50 ans, est très présent. Que ce soit sur le banc aux côtés de Jardim pour ses débuts, en tribune à côté du vice-président Vasilyev, ou aux quatre coins du monde pour repérer les jeunes talents. Une dispersion conjuguée à une certaine volonté de tout contrôler. En Principauté certains avancent cette thèse. Au mois de juillet 2015, une information du Parisien annonce la démission de Luis Campos, mécontent de certaines décisions prises en interne. Un séisme dont se serait bien passé le club, concentré sur les tours préliminaires de Ligue des champions. Vadim Vasilyev n'apprécie guère et recadre une première fois ce proche de l'entraîneur José Mourinho et de l'agent Jorge Mendes.

Du côté des dirigeants monégasques, on ne cesse de rappeler que l'institution prime sur les hommes en poste. Un rappel à l'ordre qui n'empêche pas une dégradation en interne des relations. Avec comme point d'orgue, l'arrivée en janvier de Claude Makélélé au poste de directeur technique. Monaco termine péniblement sur le podium et Jardim est sur la sellette avant d'être confirmé dans ses fonctions par Vasilyev début juin. Au passage, le boss de l'ASM évoque les cas Campos et Makélélé dans nos colonnes : « Luis Campos est conservé dans ses fonctions (conseiller personnel du vice-président, ndlr) et je dois rencontrer Claude très prochainement pour faire un point sur la saison. J'ai redéfini les fonctions de chacun et celui qui ne se conformera pas à ce fonctionnement s'écartera de lui-même. On a aussi pris le temps de la réflexion pour le domaine de la direction sportive, pas seulement l'entraîneur.»

Peu de temps après, Makélélé plie bagages, visiblement peu convaincu du fonctionnement à venir.

Campos se serait-il alors une nouvelle fois mis hors-jeu par la suite ? Une fois de trop ? Possible. Où a-t-il trouvé mieux ailleurs ? On le saura très rapidement...

 

En tout cas, ce n'est pas anodin si du côté de Monaco, on évoque depuis plusieurs mois l'arrivée d'un manager. Le nom de l'Angevin Olivier Pickeu est évoqué. Avec le départ de Campos, Monaco semble bien décidé à revoir sa structure interne. « Je suis confiant sur le fait que le club évolue mais que l'institution AS Monaco est aujourd'hui plus forte et structurée qu'il y a trois ans », concluait Vasilyev dans son communiqué. Visiblement tourné vers l'avenir...

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.