“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco: les doutes d’El Shaarawy

Mis à jour le 10/12/2015 à 17:21 Publié le 10/12/2015 à 17:10
Le Pharaon est dans le doute. Pour l’instant.

Le Pharaon est dans le doute. Pour l’instant. (Photo Jean-François Ottonello)

AS Monaco: les doutes d’El Shaarawy

Stephan El Shaarawy n’est plus à un paradoxe près. Alors qu’il a pris le bon wagon de la sélection italienne en vue de l’Euro 2016, l’Italien semble se perdre à l’AS Monaco. Dommage, il est arrivé sur le Rocher avec l’étiquette de star et de gros talent.

Stephan El Shaarawy n’est plus à un paradoxe près. Alors qu’il a pris le bon wagon de la sélection italienne en vue de l’Euro 2016, l’Italien semble se perdre à l’AS Monaco. Dommage, il est arrivé sur le Rocher avec l’étiquette de star et de gros talent.

Samedi dernier, alors que Guido Carrillo était blessé, Leonardo Jardim a préféré emmener à Bastia le jeune Kylian Mbappé (16 ans) plutôt que le Pharaon. L’Italien, lui, est resté à la maison. Puni.

Déjà contre Caen, l’entraîneur portugais n’avait pas aimé la prestation de son attaquant, sorti sans ménagement à la 56 ème minute.

En Ligue 1, le garçon n’a encore jamais marqué. Alors pour Bastia, Jardim a préféré lui faire comprendre que ce qu’il proposait était pour le moment insuffisant.

En interne, Jardim ne s’est pas trop épanché sur son choix. Préférant pousser son joueur au travail en le piquant de la sorte.

Même touché au moral, El Shaarawy n’a pas baissé les bras. Il redouble d’efforts à la Turbie, persuadé que son tour viendra.

Notamment contre Tottenham ce jeudi soir. En Ligue Europa, là où les défenses sont moins compactes, il a déjà trouvé le chemin des filets à deux reprises, comme au match aller face aux Spurs, par exemple.

Le Pharaon connaît suffisamment le football pour savoir que tout va très vite.

Il peut vite devenir titulaire indiscutable sous Jardim. Suffit de marquer.

A commencer par ce soir ?


La suite du direct