“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

AS Monaco: ils sont tous ''love'' de Vagner

Mis à jour le 04/02/2016 à 05:07 Publié le 04/02/2016 à 07:39
Fier du nouveau maillot.

Fier du nouveau maillot. Photo DR/AS Monaco

Monaco-matin, source d'infos de qualité

AS Monaco: ils sont tous ''love'' de Vagner

Titulaire pour la première fois contre Bastia, le Brésilien Vagner Love n'a pas marqué mais a séduit son monde. Le numéro 9 pourrait débloquer son compteur but contre Nice

Il faut dissocier l'homme du joueur. L'homme, on est son plus grand fan depuis toujours. Un condensé d'icone rap, de fêtard et, évidemment, un amoureux de la chair, Vagner Love est un Brésilien dans toute sa splendeur. Un mec qui porte le combo débardeur-tongs-bijoux à la perfection. Hiver comme été.

Jusqu'à Bastia - on n'avait rien vu de lui à Angers - le joueur était surtout connu de nos yeux sur des résumés vidéos.

Et des lignes sur un CV, comme ses 85 buts en championnat russe et ses 30 réalisations sur la scène européenne.

Bon, il faut enlever la poussière car c'était entre 2004 et 2011 mais quand on a été buteur, on le reste.

Jurisprudence Berbatov.

Arrivé avec l'étiquette du mec « cramé », le Bulgare avait séduit la Principauté pendant 18 mois, au point de s'offrir un match 5 étoiles sur la pelouse de l'Emirates en 8e de finale de Ligue des Champions en février 2015. Ne jamais enterrer trop vite un buteur. Même quand il a plus de 30 piges.

Vagner Love aura 32 ans en juin. Il a encore de la route à faire.

Rappelons que l'actuel meilleur buteur de Ligue 1 est un Suédois de 34 ans. Contre Bastia, Vagner Love n'a pas marqué mais il a bougé et proposé des choses. Alors qu'il n'avait plus débuté un match de football depuis le mois de décembre avec son club brésilien du Corinthians, il aurait pu planter son premier but à la 52e minute sur un caviar de Dirar, mais il a buté sur le portier bastiais Leca.

En début de match, sur une nouvelle offrande de Dirar, il a manqué de jus pour s'élever et bien reprendre de la tête le cuir. Du coup, la tentative est passée de peu à côté. L'instinct est là. C'est une évidence. Il faut juste un ajustement physique. En gros, le temps va être son meilleur allié.

Même si les chiffres de son match ne reflètent pas ce qu'il a apporté (4 hors-jeux, peu de ballons touchés : 29), Vagner Love a laissé une impression d'ensemble positive. Utile au pressing, il a été également très précieux dans son jeu de remise.

Et puis Vagner Love a bien fait jouer ses copains, ce qui n'est pas toujours le cas de Lacina Traoré et Guido Carrillo, qui sont plutôt des joueurs de surface. Le Brésilien, lui, a réussi à étirer le bloc corse. « Je me suis bien senti, c'était important pour moi de jouer, car j'ai besoin de rythme. C'est pour cela que j'ai fait beaucoup d'appels pour aider mes partenaires à jouer avec moi », a expliqué le Brésilien après le match, casquette visée sur la tête. « J'ai fait le maximum pour marquer, mais ça n'est pas passé », a-t-il regretté.

Contre Nice, Vagner Love aura une nouvelle opportunité de marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Pour se faire adopter, c'est idoine. Et puis les ambiances un peu chaudes, dans des derbies disputés, ça galvanise. Avec Corinthians, il a souvent livré des batailles féroces contre Palmeiras lors du derby de São Paulo.

L'homme va encore avoir besoin d'un peu de temps avant de retrouver de bonnes sensations, mais il va enfin inspirer de la crainte aux attaquants adverses. Love, ce n'est pas Carrillo et sa malchance face au but. Surtout que Leonardo Jardim va continuer à prendre soin de son numéro 9. « Il a besoin de gagner encore en rythme mais il va nous apporter beaucoup », détaille le coach. En attendant, pas de souci d'intégration pour Vagner Love. La moitié de l'équipe monégasque parle portugais et tout ce petit monde a de l'amour à donner. ça tombe bien, Love parle l'amour couramment. D'ailleurs, sa femme devrait bientôt accoucher. Et quand un footballeur, futur papa, marque un but, on sait toujours comment ça se termine...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.