Rubriques




Se connecter à

AS Monaco en U19: "On a plongé physiquement" face aux Espagnols

Les Monégasques, prostrés, ont passé de longues minutes dans leur vestiaire, hier après la rencontre.

La rédaction Publié le 23/02/2017 à 05:07, mis à jour le 23/02/2017 à 08:51
L'ASM de Bongiovanni et Alioui (n°11) n'a pas su tuer le match à la pause.

Les Monégasques, prostrés, ont passé de longues minutes dans leur vestiaire, hier après la rencontre. Après avoir quitté la pelouse têtes basses, ils ont certainement dû se demander comment ils avaient bien pu laisser ce match leur échapper. Peu enclin à s'exprimer, déception oblige, le camp asémiste s'est tout de même livré à l'analyse d'un match frustrant. Le coach Barilaro en tête. « C'est une grande déception, surtout quand on voit la première mi-temps qu'on a faite. Tout ce qu'on voulait réaliser on l'a mis en place. On les a sûrement surpris avec ce qu'on a proposé. On avait vu à la vidéo que leur latéral droit (Hakimi, ndlr) montait beaucoup. On voulait le gêner et on l'a plutôt bien fait. Mais ce que je n'avais pas prévu, et malheureusement ça s'est produit, c'est qu'on plonge physiquement en seconde période. On a reculé et on n'y était plus dans la récupération. A la pause, j'avais demandé aux joueurs de se mettre mi-terrain, et que dans cette zone, il fallait qu'on soit présent. Ce n'était pas la peine d'aller les chercher dans leur surface mais j'ai vite compris, dans les cinq premières minutes, que ce serait dur physiquement ».

Un match d'autant plus compliqué, que les entrées d'Enjolras et Ruben Vinagre n'ont pas amené le second souffle.

« On n'avait pas de banc, déplorait encore Barilaro. Serrano était suspendu et j'ai fait jouer Diallo derrière. Ceux qui sont entrés n'ont pas été tranchants. Le Real, lui, a fait entrer le 9 (Gomez) et le 14 (Peeters) et ils leur font gagner le match. La différence, elle est là ! ».

 

Tristan Muyumba, le capitaine monégasque, espère que cette défaite douloureuse servira pour l'avenir.

« Il y a beaucoup de regrets quand on voit la première mi-temps qu'on a livrée. La marche n'était pas si haute. On a les occasions pour mettre le 3e avant la mi-temps. On aurait pu passer si on avait tenu le coup physiquement et qu'on avait joué avec plus de solidarité dans nos temps faibles. Si on n'apprend pas de ce genre de match en tant que jeunes, c'est qu'on n'a rien compris. »

Le milieu de l'ASM est également revenu sur les prestations de Bongiovanni et Cardona, deux des espoirs du club. « Adrien (Bongiovanni) a une superbe vision du jeu et frappe de balle, on sait qu'il peut trouver des joueurs lancés. Irvin (Cardona), il arrive avec sa vitesse à prendre les espaces et à se créer des occasions. Ce sont des joueurs qui nous apportent beaucoup. »

C.R. avec M.H

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.