Rubriques




Se connecter à

AS Monaco-Angers (2-0): les notes des joueurs monégasques

Alors que l’ASM peinait à trouver l’ouverture, le milieu a slalomé avec classe dans la défense angevine. A l’arrivée, Bamba a marqué contre son camp.

Christopher Roux croux@nicematin.fr Publié le 01/05/2022 à 19:30, mis à jour le 01/05/2022 à 20:17
Illustration. Photo Cyril Dodergny

NÜBEL (6): d’un calme olympien sur les frappes de Jakolis (2’) et Fulgini (66’) qui frôlent ses montants, il claque la volée de Fulgini en corner (15’). Attentif devant Bahoken (67’) et sur un tir de Mangani qu’il stoppe en deux temps (70’), il a mis du rythme avec ses relances rapides.

AGUILAR (6): tout juste remis de la Covid, il avait du gaz. Peu mis en danger défensivement, il a gagné la majorité de ses duels. Séché par Doumbia (32’), il s’est relevé en bon soldat. Il peut parfois lever davantage le ballon sur ses centres mais il est inspiré pour lancer Ben Yedder, buteur signalé hors-jeu (49’). Remplacé par SIDIBE (83’).

MARIPAN (6): il n’avait plus débuté un match depuis le 2 mars et la défaite en demie de la Coupe de France à Nantes (2-2, 4-2 tab). Son genou va mieux et il a livré un match solide, même si Fulgini l’a pris de vitesse (66’). Une tête captée par Mandrea sur un coup franc (74’).

BADIASHILE (6): Jakolis le piège d’entrée dans son dos (2’), mais il a vécu ensuite un match tranquille. Il reconnaissait cette semaine qu’il était capable de peser sur les coups de pied arrêtés offensifs. Ce n’était pas loin d’être le cas, mais il manque sa tête sur un corner de Golovin (30’) et Ben Yedder ne convertit pas sa remise (74’).

 

HENRIQUE (6): il a bien combiné avec Golovin en première période, avant que le Russe ne change de côté à la pause. Il a offert deux bons centres à Volland (5’, 47’) et tenu la baraque derrière.

FOFANA (7): malgré un nez ensanglanté qui l’a gêné plusieurs fois, il a encore sorti un match XXL. Alors que Ben Yedder ne profite pas de sa passe lobée astucieuse (9’), c’est son slalom magique qui conduit au but contre son camp de Bamba (43’). Au départ, c’était déjà lui qui avait arraché le cuir dans les pieds de Mendy. Il a fini avec le brassard après la sortie de Ben Yedder, un joli symbole.

MATAZO (5): sa dernière titularisation remontait au 10 mars à Braga en C3. Cela s’est senti. Il lui a fallu une mi-temps pour retrouver des repères, dans une période où il se pose des questions sur son temps de jeu. Il a perdu quelques ballons et raté un dribble osé devant Jakolis (19’), avant de se montrer plus sobre et efficace. Remplacé par JEAN LUCAS (77’).

DIOP (4): remplaçant sur les six derniers matchs de L1, il s’est voulu appliqué mais il a joué avec le frein à main. Il s’est illustré avec un centre dangereux boxé par Mandrea (21’) et c’est trop peu. Remplacé par JAKOBS (6, 46’), qui ne place pas assez sa tête (69’). L’Allemand a, en revanche, amené la verticalité souhaitée par son coach.

VOLLAND (6): quand il ne court pas comme un dératé, il est toujours connecté avec Ben Yedder, à qui il offre son but record (61’), au bout d’un sprint haletant. Il a été en vue dans le dernier geste mais sans être en réussite, comme sur son but hors-jeu (47’). Un bon centre à son actif mais Diop et Ben Yedder se gênent (34’).

 

GOLOVIN (6): sa technique a fait des merveilles, comme sur le sombrero au départ du but de Ben Yedder (61’) ou sur le caviar adressé à Jakobs (69’). Il a bien botté les corners et Badiashile n’est pas loin d’en profiter (30’). Pied droit, pied gauche, il sait tout faire. Remplacé par AKLIOUCHE (83’).

BEN YEDDER (6): peu en verve dans le petit jeu, il inscrit son vingt et unième but de la saison en L1. Un record sur un même exercice, puisqu’il fait mieux que les vingt marqués en 2020-2021. Ovationné sa sortie, il avait pourtant cru à un jour noir, puisqu’il enlève trop sa frappe (9’) et voit ses deux buts refusés pour un hors-jeu (49, 52’). Il échoue sur Mandrea dans sa quête de doublé (74’). Remplacé par BOADU (77’).

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.