Rubriques




Se connecter à

Après son élimination houleuse au Brésil, une équipe de foot argentine casse tout et finit au commissariat

Les incidents ont été tels que la police militaire a dû intervenir au moyen de gaz lacrymogène.

AFP Publié le 21/07/2021 à 10:45, mis à jour le 21/07/2021 à 10:49
Après leur élimination émaillée d'incidents, les joueurs de Boca Juniors (l'ancien club de Maradona) ont pété les plombs. Photo AFP

Boca Juniors a fini la soirée au commissariat après son élimination émaillée de graves incidents mardi en huitième de finale retour de la Copa Libertadores par le club brésilien de l'Atlético Mineiro à Belo Horizonte.

Eliminés aux tirs au but après un résultat nul 0-0 comme à l'aller à Buenos Aires, les joueurs du club argentin, mécontents de s'être vu refuser un but en seconde période, ont provoqué une bagarre générale et détruit du mobilier dans le tunnel menant aux vestiaires.

 

Les incidents ont été tels que la police militaire a dû intervenir au moyen de gaz lacrymogène.

Selon les forces de l'ordre, au moins huit membres de la délégation de Boca Juniors, dont des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants ont été identifiés par les caméras de surveillance lors de la bagarre. Ces personnes sont accusées de blessures corporelles, agression et destruction de biens publics.

Elles ont été convoquées au commissariat de Belo Horizonte (sud-est du Brésil), pour s'expliquer, mais l'ensemble de la délégation argentine a décidé de s'y rendre.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.