Après sa victoire contre l'Argentine, l'Arabie Saoudite décrète un jour férié ce mercredi

Des Saoudiens n'en croyant pas leurs yeux dansent de joie tandis que les automobilistes agitent le drapeau national par les fenêtres dans les rues de Ryad: l'improbable victoire de l'Arabie saoudite 2-1 contre l'Argentine de Lionel Messi est un exploit historique pour le royaume.

La rédaction Publié le 22/11/2022 à 19:04, mis à jour le 22/11/2022 à 19:05
Les joueurs saoudiens fêtant la victoire contre l'Argentine. Photo EPA/MaxPPP

Les scènes de liesse de fin de match, avec des supporters parfois en larmes, tranchaient avec le calme ambiant lors de la première période, qui a vu l'Argentine prendre l'avantage avec un penalty de Messi et marquer trois buts, refusés pour hors-jeu. 

Jusqu'à la mi-temps, les applaudissements les plus nourris sont allés... aux arbitres qui ont maintenu le score à 1-0.

 

Mais le premier but saoudien, trois minutes après la reprise, a embrasé le stade à Ryad, tandis que le deuxième, cinq minutes plus tard, a poussé les supporters faisant la queue devant les stands de nourriture à rejoindre la foule.  

A partir de là, le public, tendu, s'est mis à applaudir chaque arrêt et chaque dégagement du gardien Mohammed al-Owais. "Je suis tellement heureuse", a déclaré Bayan, à la fin du temps additionnel. "Personne en Arabie Saoudite ne s'attendait à ça, mais ils l'ont fait".

Ryad se préparait mardi à célébrer toute la nuit, le lendemain ayant été décrété jour férié dans le royaume. Turki al-Sheikh, le conseiller à la cour royale et président de l'Autorité de divertissement a annoncé sur Twitter que l'entrée aux principaux parcs d'attractions et lieux de divertissement de la capitale serait gratuite.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.