Rubriques




Se connecter à

Après le super parcours de Rumilly-Vallières en Coupe de France, Fatsah Amghar a été invité pour un stage de 3 jours à l'AS Monaco

Eliminé par l’AS Monaco en demi-finale de la Coupe de France la saison dernière, le coach du GFA Rumilly-Vallières 74 Fatsah Amghar a été invité au centre d’entraînement de La Turbie durant trois jours pour s’imprégner des méthodes de Niko Kovac. Il raconte.

Loïc Rouget Publié le 11/07/2021 à 12:22, mis à jour le 11/07/2021 à 13:01
Le coach de Rumilly-Vallières Fatsah Amghar a été invité à découvrir les installations et la manière de travailler de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Il a vécu cette invitation "comme un honneur".

Fatsah Amghar, le coach de Rumilly-Vallières qui avait tant impressionné Niko Kovac lors de la demi-finale de Coupe de France (1-5) ayant opposé les deux clubs en mai dernier, a eu la chance de découvrir les coulisses de l'AS Monaco durant un stage de trois jours.

Le digne prolongement des belles relations nouées ce soir-là au parc des Sports d'Annecy, où les Monégasques, séduits par la volonté de leurs adversaires de toujours jouer vers l'avant, leur avaient réservé une belle haie d'honneur avant de se rendre dans leurs vestiaires pour leur offrir tenues et équipements. 

 

Fatsah Amghar aura l'occasion de revenir rapidement sur le Rocher puisque son équipe, promue en N2, se trouvera logiquement cette saison dans la même poule que la réserve de l'AS Monaco.

Que retenez-vous de cette visite?
Pendant les entraînements et ce match amical, j’ai pris un maximum de notes. Ce sont des enseignements importants. C’est un club professionnel et pas n’importe lequel. Niko Kovac est un entraîneur reconnu. Donc je vais tout garder parce que ça me servira pour la suite de ma carrière.

Après la demi-finale, Niko Kovac s’était montré très élogieux sur votre manière de jouer...
Dans un parcours en Coupe de France, ce sont souvent l’envie et la motivation qui sont mises en avant. Nous avons joué cette demi-finale comme si c’était un match de championnat, avec les mêmes exigences technique et tactique. Monaco a apprécié, c’est flatteur.

Vous espérez reproduire un beau parcours avec Rumilly-Vallières?
Nous allons être attendus donc ce sera plus difficile. Mais nous avons envie de reproduire ce que nous avons fait. Faire mieux sera compliqué. Il faudrait aller jusqu’au Stade de France. Mais pourquoi pas, il faut rêver.

 

Avec une revanche face à l’AS Monaco?
Aujourd’hui je me sens un petit peu Rouge et Blanc avec ce stage (rires). Mais si nous devons tomber sur Monaco, nous ferons le maximum pour les battre.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.