“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après le début de saison complètement raté de l'AS Monaco, on s'attend à un grand chambardement sur le Rocher

Mis à jour le 23/12/2018 à 22:42 Publié le 23/12/2018 à 22:25
Thierry Henry

Thierry Henry Photo JFO

Après le début de saison complètement raté de l'AS Monaco, on s'attend à un grand chambardement sur le Rocher

Au terme d’une phase aller d’une rare médiocrité ponctuée par une défaite à domicile contre la lanterne rouge, Monaco doit tout changer et n’a pas beaucoup de temps pour le faire...

Pire bilan à domicile (3 nuls, 6 défaites), dix-septième défense (29 buts encaissés en 18 matches), déjà deux entraîneurs sur le banc puisque Thierry Henry a succédé, sans réussite, à Leonardo Jardim début octobre. Nul besoin d’être devin pour se rendre compte que l’ASM a tous les symptômes d’une équipe qui prend à pleine vitesse le chemin de la relégation sur l’autoroute de la défaite. En zone mixte, Vadim Vasyliev est venu constater les dégâts pour la troisième fois en deux mois après des propos déjà très forts contre Dijon et avant le PSG. "Le mal est profond", a lâché le vice-président avant de revenir sur trois axes forts pour 2019 : renforcer l’effectif, récupérer les blessés et garder les joueurs qui ont envie de se battre. Trois axes prioritaires qui détermineront où l’ASM terminera sa saison.

Sur les blessés, véritable marotte de cette première partie de championnat, il faut prier que la guigne ne passe pas le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct