“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Angers - AS Monaco: les notes des joueurs monégasques

Mis à jour le 10/02/2018 à 22:23 Publié le 10/02/2018 à 22:21
Stefan Jovetic a brillé en pointe de l'attaque monégasque.

Stefan Jovetic a brillé en pointe de l'attaque monégasque. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Angers - AS Monaco: les notes des joueurs monégasques

Jovetic, le neuf lui va si bien. Aligné en pointe en l’absence de Falcao, Stevan Jovetic s’est offert un doublé et une prestation très aboutie dans un rôle inhabituel

Sy (6): troisième gardien de l’ASM dans la hiérarchie, un langage corporel atypique sur les relances aux pieds, pas forcément très rassurant d’ailleurs. Les Angevins sont systématiquement allés le presser. Au cas où… Il se couche bien sur une frappe de Capelle (44’) et plus serein par la suite.

Sidibé (7): des montées autoritaires, des retours défensifs impressionnants, le Français continue ses matches sérieux et appliqués. Sa défense sur Toko Ekambi en seconde période est un modèle du genre. C’est simple, il est en forme internationale. C’est d’autant plus rageant qu’il sort légèrement diminué en fin de match, remplacé par Touré.

Glik (6): des relances parfois approximatives mais toujours cette autorité naturelle dans les contacts. Si Toko Ekambi a si peu exister dans l’axe, c’est un peu de sa faute. Jemerson (6) : un jeu défensif à la fois simple et rassurant, et dans un fauteuil quand il fallait relancer.

Raggi (7): brassard autour du bras, le Pirate a verrouillé son couloir. En seconde période, il avait plus d’espace et en a même profité pour planter le quatrième but du gauche. A voir son visage irradié par le bonheur, on l’a imaginé sortant une Carpe du bout de sa canne à pêche, sa première passion.

Tielemans (6): le Belge continue d’enchaîner les matches depuis son retour de blessure, une frappe à côté (6’), des cannes, des percées, des sorties de balle plutôt propres et une passeur décisive pour Raggi.

Fabinho (8): au diapason de ses coéquipiers, il a toujours cherché à jouer vers l’avant. Sa passe au départ du but de Jovetic est une merveille. Et que dire de celle pour Lemar sur le troisième… Un match immense dans tous les compartiments du jeu.

Rony Lopes (6): le Portugais avait le but du 2-0 sous les crampons mais sa reprise est trop molle (17’) et oublie Diakhaby sur une belle contre-attaque (55’). A côté de ça, de la vitesse et de l’impact sur chaque montée. En ce moment, il a des jambes de feu. Remplacé par Ghezzal.

Joao Moutinho (7): numéro 10, le Portugais a fait parler sa technique. Son extérieur du pied est au départ de l’ouverture du score et il est aussi au départ du quatrième. Il voit les espaces avant tout le monde. Tout le temps.

Diakhaby (7): de retour de blessure, l’ancien Rennais a débuté côté gauche et s’est montré plutôt en jambes. Sur l’une de ses premières percées, il oblige Thomas à tacler en direction de son gardien et précipite l’ouverture du score. Sur une autre, il offre le deuxième but sur un plateau à Jovetic. Quel retour! Remplacé par Lemar à l’heure de jeu, passeur décisif dans la foulée. Lui aussi faisait son retour.

Jovetic (8): seul en pointe, ce qui n’est pas son poste de prédilection, le Monténégrin est dans le coup sur les trois premiers buts. Par sa présence, il "oblige" Butelle à mettre le ballon dans ses propres filets sur le premier, son amour de ballon piqué sur le deuxième est un régal et il est bien placé pour conclure sur le troisième. Remuant, efficace et disponible, sans doute sa meilleure sortie avec Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.