Rubriques




Se connecter à

Ambianceur, solide, respectueux... A la découverte d'Axel Disasi, la dernière recrue de l'AS Monaco

L’ASM a officialisé hier (pour 5 ans) la venue du très solide défenseur central du Stade de Reims.

François Paturle Publié le 08/08/2020 à 13:08, mis à jour le 08/08/2020 à 13:08
Après le Paris FC et Reims, Axel Disasi (1,90m, 22 ans) change de cadre et d’univers. ASM FC

Sa progression, la saison passée, a été soudaine, comme fulgurante. Enfant de la banlieue parisienne (il est né à Gonesse), Axel Disasi rêvait de jouer au PSG.

Mais, non retenu après un essai à l’âge de 16 ans, alors qu’il évoluait à Senlis, c’est au Paris FC que le nouveau défenseur central de l’AS Monaco découvrira le centre de formation d’un club professionnel.

À 17 ans, le 12 décembre 2015, il disputait ses premières minutes en Ligue 2, comme défenseur latéral, face au RC Lens (0-1). Quasiment dans l’anonymat...

Et lorsqu’il intègre le centre de formation du Stade Rémois, en 2016, Axel Disasi a encore tout à prouver.

 

« On percevait mal, alors, toutes les qualités qu’il a démontrées par la suite », note un observateur privilégié du Stade Rémois. Entre 2016 et 2018, il ne dispute que 16 matches de Ligue 2.

L’ami Abdelhamid

« C’est pourtant l’instant où il commence à éclore. L’ennui pour Axel est que pour la première saison en Ligue 1 (2018/19), le Stade Rémois a fait venir un défenseur international, Bjorn Engels. Disasi a dû se contenter des miettes ».

Mais un coéquipier va compter dans la carrière du natif de Gonesse. « Yunis Abdelhamid (le défenseur international marocain) l’a pris sous son aile », poursuit cette même source. En juillet 2019, Engels est transféré à Aston Villa. Reims songe encore à recruter un défenseur central pour le remplacer. C’est à ce moment que Abdelhamid est monté au créneau pour dire aux dirigeants : ‘’stop, ne prenez personne, on a ce qu’il faut dans la maison’’ ».

« Résultat, Axel sort une saison 2019/20 fantastique, le mot est adapté. Il a paru infranchissable, un roc. Cavani, Dembele, Icardi, il les a tous mis dans sa poche. Si Reims a fini meilleure défense de Ligue 1, avec notamment une victoire au Parc face au PSG (2-0), il y est pour beaucoup ».

 

À l’automne dernier, Reims a essayé de garder sa pépite. Le club champenois lui a proposé un nouveau contrat. Disasi a refusé.

Reims a alors fixé le prix du départ, 15 millions. « Ce chiffre correspond en fait aux deux offres à 15 millions, de Southampton et Wolverhampton que le club a reçues », souligne un proche du dossier.

13 millions + 2

Conseillé par son frère aîné, qui est à la fois son agent et son mentor, Axel Disasi se serait bien vu en Angleterre. Mais, dans un contexte de crise, l’offre de Monaco a changé la donne.

Disasi s’est vu offrir la possibilité de poursuivre son ascension dans un championnat qu’il connaît parfaitement.

 

Problème, entre le président Jean-Pierre Caillot (Reims) et l’état-major monégasque, les premiers contacts ont été tendus. « Le premier rendez-vous entre Caillot, l’agent d’Axel, Paul Mitchell et Oleg Petrov ne s’est pas bien passé, note une source rémoise. La discussion a tourné en rond, chacun campant sur ses positions. Petrov se levait de temps en temps pour appeler Rybolovlev en Russie. Monaco voulait donner 12, Reims exigeait 15. Monaco a proposé de mettre un joueur dans la balance. Au bout de quatre heures, tout le monde a quitté la table le visage crispé ».

L’affaire ne paraissait pas très bien engagée. Finalement, un compromis sera trouvé. Ce sera 13 + 2 en bonus. « Reims ne perd pas seulement un très bon joueur, mais aussi son ambianceur du vestiaire, avec Kamara, qui a signé à Nice », évoque un proche du club.

« Sur le plan humain, Axel est un bon garçon, respectueux, qui a le sourire facile. Sur ce coup, Monaco ne s’est pas trompé ».

International U20 sous le maillot bleu, Disasi a été convoqué pour la première fois par la RD du Congo (le pays d’origine de ses parents) en mars dernier.

C’était juste avant l’arrêt des compétitions. Le néo-Monégasque dit aujourd’hui avoir hâte que le championnat débute.

Ce sera le 23 août au Louis-II... face au Stade Rémois.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.