“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Albert II sur la saison de l'ASM: "Je tiens à remercier M. Rybolovlev"

Mis à jour le 28/05/2018 à 21:02 Publié le 28/05/2018 à 21:02
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Albert II sur la saison de l'ASM: "Je tiens à remercier M. Rybolovlev"

Bien sûr, il aurait préféré un meilleur parcours en Ligue des champions et ne pas vivre la déroute de l’ASM à Paris. Mais à part ça, le souverain juge que "le bilan de la saison est positif". C'est ce qu'il explique dans une interview exclusive accordée à Monaco-Matin.

Il est sans nul doute le plus fervent supporter de l’AS Monaco Football Club. Dès que son agenda – ultra tendu – le lui permet, il file au stade Louis-II pour assister à un match des Rouge et Blanc. Et là, dans sa loge princière, le souverain n’est plus le chef d’Etat monégasque. C’est un fan parmi tous les autres, écharpe bicolore autour du cou, qui vit son match pleinement, encourage son équipe, laisse exploser sa joie et sa colère, selon le déroulement de la partie.

Alors, quand, en fin de saison, on demande au prince Albert II de dresser les bilans, on parle tout autant au supporter qu’au "Patron", comme on le surnomme affectueusement en Principauté. «Le bilan de la saison 2017-2018 est positif», résume-t-il, dans un entretien réalisé mercredi dernier. Précision utile puisque, à ce moment-là, le maintien de Leonardo Jardim au poste d’entraîneur n’était pas encore confirmé.

Quel bilan tirez-vous de cette saison 2017-2018 qui n’a pas été des plus simples?
Il est positif. L’ASM a atteint l’objectif qui était fixé, celui de finir dans les trois premiers du championnat de France et de décrocher une place qualificative en Champions League.

"La défaite 7-1 au Parc des Princes à en partie gâché la fin de saison"

Vous devez toutefois nourrir quelques regrets…
Effectivement, on peut regretter de ne pas avoir remporté une coupe nationale et eu un meilleur parcours en Champions League. Il faut être réaliste: on ne peut pas réaliser tous les ans un beau parcours européen.

Et puis, il y a eu ce 7-1 infligé au Parc des Princes.
C’est le traumatisme qui a en partie gâché la fin de saison. Mais je tiens à féliciter les joueurs, le staff, les dirigeants et l’entraîneur qui ont bien su gérer cette situation. J’ai d’ailleurs rendu visite aux joueurs au centre d’entraînement de La Turbie, début mai. J’ai voulu venir pour leur témoigner mon soutien avant le déplacement qui suivait à Caen.

"LES JEUNES JOUEURS ONT RÉPONDU À L’APPEL"

Cette déroute parisienne, dans un autre club, aurait pu coûter sa place à l’entraîneur. Jardim doit-il rester à Monaco (NDLR: interview réalisée avant l’annonce de son maintien à l’ASM)?
Oui. Il est encore sous contrat pendant deux ans et rien ne justifie son départ. Il a rempli tous les objectifs qui lui avaient été fixés. Tout n’a pas été parfait, certes, il y a eu des déceptions, surtout au niveau européen, mais je le répète, le bilan reste positif. Leonardo Jardim a très bien géré l’introduction de jeunes joueurs dans l’équipe lorsque les cadres étaient blessés ou en méforme. Ces jeunes ont d’ailleurs parfaitement bien répondu à l’appel. Je pense en particulier à Sylla, Serrano, N’Doram et Mboula. Ce sont des valeurs d’avenir.

"VADIM VASILYEV, AU QUOTIDIEN, ADMINISTRE TRÈS BIEN LE CLUB, ASSURE SA BONNE MARCHE"

Quel regard portez-vous sur la politique de recrutement du club et le mercato qui se prépare?
On aimerait pouvoir fidéliser pendant plusieurs saisons un plus grand nombre de joueurs de qualité. Malheureusement, la loi du marché ne le permet pas toujours. On peut parfois trouver exagérés les prix de certains jeunes joueurs qui manquent expérience. Je ne pense pas qu’à Mbappé, c’est un constat général. S’agissant de l’ASM, il est important de penser à la gestion financière du club, donc d’avoir des rentrées d’argent quand les droits télé, le merchandising et la vente de places au stade ne suffisent pas à remplir les caisses. J’admire les clubs qui réussissent à conserver des grands joueurs, comme l’AS Roma qui a gardé Francesco Totti toute sa carrière. Mais cela reste très rare. Quand un joueur veut partir, il est difficile de le retenir. Je ne peux donc pas critiquer cette politique, d’autant que pour l’instant, elle nous réussit. Monaco parvient à faire éclore des jeunes talents, qu’il faut maintenant réussir à garder un certain temps.

Quelles sont vos relations avec Dmitri Rybolovlev, le président de l’ASM?
Elles sont très bonnes. Je tiens à le remercier pour toute son action dans la gestion de l’ASM. Pour sa part, Vadim Vasilyev, au quotidien, administre très bien le club, assure sa bonne marche. J’apprécie aussi d’être consulté pour les décisions importantes. Nous n’avons pas encore abordé la question de cette intersaison.

"J’ESPÈRE VIVRE UN JOUR UNE VICTOIRE EUROPÉENNE"

Quand vous vous rasez le matin, vous arrive-t-il de penser que l’ASM sera un jour champion d’Europe?
Avec un peu de chance et dans un avenir pas trop éloigné, j’espère vivre un jour trois choses: une médaille olympique pour un athlète monégasque; un titre de champion du monde de F1 pour Charles Leclerc et une victoire européenne de l’ASM. Après cela, je serais tranquille (rire).

Et plus raisonnablement, quels sont vos vœux pour l’AS Monaco l’an prochain?
Je souhaite que l’on maintienne l’objectif des trois premières places en championnat, c’est très important pour accéder aux coupes d’Europe. J’aimerais aussi une coupe nationale et un meilleur parcours en Champions League.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.