“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

9 jeunes qui ont explosé avec Leonardo Jardim à l'AS Monaco

Mis à jour le 10/10/2018 à 19:02 Publié le 10/10/2018 à 16:50
Jardim fécilite Mbappé

Jardim fécilite Mbappé Photo Jean François Ottonello

9 jeunes qui ont explosé avec Leonardo Jardim à l'AS Monaco

Faute de résultats en ce début de saison, l'entraîneur portugais devrait quitter le club de la principauté dans les prochains jours. Un choix difficile pour les dirigeants monégasques, tant Leonardo Jardim aura excellé dans sa faculté à faire mûrir les talents. Voici les neuf meilleurs joueurs révélés par ce dernier depuis son arrivée dans le sud de la France en 2014.

Kylian Mbappé

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé Photo J.-F. Ottonello

Kylian Mbappé se révèle en Ligue 1 sous les ordres de Leonardo Jardim le 2 décembre 2015 alors qu'il n'a alors que 16 ans et 11 mois. 

La suite est connue de tous, le jeune joueur empile les records de précocité et impressionne l'Europe avec des prestations immenses en Ligue des Champions (en devenant notamment le plus jeune buteur de l'histoire de la compétition en demi-finale).

Acteur majeur du onze asémiste champion de France en 2017, il est transféré au Paris Saint-Germain l'été suivant pour un montant total de 180 millions d'euros.

En 2018, à même pas 20 ans, il brode une seconde étoile sur le maillot de l'Equipe de France. Pressé.

>>RELIRE. Départ de Jardim de l'AS Monaco: la claque de fin

Bernardo Silva

Bernardo Silva aura marqué l'histoire du club.
Bernardo Silva aura marqué l'histoire du club. Photo Jean-François Ottonello

En 2014, Bernardo Silva arrive dans les valises de Leonardo Jardim depuis la Liga NOS, première division portugaise. Alors inconnu du public français, le jeune milieu de terrain éclabousse de sa classe les pelouses de Ligue 1 dès ses premières apparitions. 

En l'espace de trois saisons avec l'ASM, celui qui compte désormais 31 sélections avec le Portugal champion d'Europe est devenu l'un des plus brillants numéros 10 de l'histoire du club de la principauté.

Pas étonnant donc de le voir prendre de plus en plus d'épaisseur dans l'effectif de Pep Guardiola à Manchester City, où il a été transféré en 2017 pour 50 millions d'euros.

>>RELIRE. Retour sur les 10 plus grosses ventes de l'AS Monaco

Thomas Lemar

Thomas Lemar
Thomas Lemar Photo Jean-François Ottonello

Acheté à Caen pour 4 millions d'euros en 2015, puis revendu 70 millions d'euros à l'Atlético de Madrid en juillet 2018, Thomas Lemar incarne l'une des plus belles plus-values de l'AS Monaco. 

Formant notamment un duo diaboliquement efficace avec Benjamin Mendy lors de la saison 2016/2017, le milieu gauche était devenu l'une des pièces maîtresses de Didier Deschamps avant le mondial. Mais fragilisé par une blessure, Lemar s'est ensuite fait doubler dans la hiérarchie en Bleu.

Très en forme depuis son arrivée en Espagne, le joueur de 22 ans devrait passer un nouveau palier cette saison. 

Fabinho

Fabinho a signé à Liverpool.
Fabinho a signé à Liverpool. Photo JFO

Sa reconversion en milieu de terrain restera l'une des plus belles inspirations de Leonardo Jardim à Monaco.

Bon arrière droit, le Brésilien est devenu un joueur de classe internationale à son nouveau poste. 

Le départ de ce joueur complet vers Liverpool en juillet dernier a fait énormément de mal à la formation monégasque.

Très peu utilisé par Jürgen Klopp depuis le début la saison, il devrait néanmoins prendre de plus en plus d'importance au sein des Reds dans les mois à venir. 

Benjamin Mendy

Benjamin Mendy.
Benjamin Mendy. Photo Jean-François Ottonello

Auteur de saisons en dents de scie avec l'Olympique de Marseille, c'est un joueur dont la carrière est en perte de vitesse lorsqu'il arrive à Monaco en juillet 2016.

Mais sous les ordres de Leonardo Jardim, Benjamin Mendy va prouver en l'espace d'une saison que les grands espoirs placés en lui par un certain Marcelo Bielsa n'étaient pas erronés.

Véritable machine à centrer, l'imposant arrière gauche impressionne. À tel point que Manchester City n'hésite pas une seconde à investir 57,5 millions d'euros sur lui en 2017.

Ralenti par une terrible blessure au genou (rupture du ligament croisé) lors du précédent exercice, Mendy effectue un début de saison remarquable avec déjà quatre passes décisives en cinq rencontres de Premier League. 

Yannick Carrasco

Yannick Ferreira-Carrasco en 2012
Yannick Ferreira-Carrasco en 2012 Photo Cyril Dodergny

Avec Lucas Ocampos et Yannick Carrasco dans son effectif, Leonardo Jardim possédait deux jeunes ailiers à fort potentiel.

Et si c'était le premier qui était au départ prédestiné à devenir un cador de l'équipe, c'est le Belge qui se dévoilera finalement comme étant une pointure européenne à son poste. 

Doté d'une jolie technique et d'un coffre physique bien au dessus de la moyenne, son profil plait beaucoup à Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético de Madrid.

En 2015 les Colchoneros misent alors 24,76 millions d'euros sur lui. 

Anthony Martial

Anthony Martial sous le maillot de l'AS Monaco
Anthony Martial sous le maillot de l'AS Monaco Photo Cyril Dogerny

Fin 2013, les observateurs sont nombreux à crier à la folie lorsque Monaco investi 5 millions d'euros sur le jeune Anthony Martial âgé seulement de 17 ans.

Deux ans plus tard, les mêmes personnages ne peuvent que s'incliner devant la malice des dirigeants monégasques, voyant l'attaquant rejoindre Manchester United pour un montant astronomique de 50 millions d'euros (plus 30 millions en bonus). 

Depuis, le joueur de 22 ans enchaîne les saisons difficiles chez les Red Devils, où sa relation avec José Mourinho n'est pas toujours au beau fixe.

Régulièrement annoncé sur le départ, Martial sera libre de s'engager où bon lui semble l'été prochain. Et gratuitement cette fois-ci (son contrat prend fin en juin 2019). 

GEOFFREY KONDOGBIA

Geoffrey Kondogbia.
Geoffrey Kondogbia. Photo doc Nice-Matin

Déjà auteur d'une belle saison avec le FC Séville, Geoffrey Kondogbia possède déjà une belle cote en Espagne. Lorsque qu'il débarque à Monaco en 2013, l'ancien Lensois sait qu'il sera plus exposé en Ligue 1 pour rejoindre l'Équipe de France. 

Et les choses se font assez rapidement, puisqu'il connaîtra sa première sélection en A quelques mois seulement après sa signature avec les rouge et blanc. Sous les ordres de Jardim, Kondogbia devient un joueur de plus en plus important.

Ses prestations en Ligue des Champions sont de très bonne qualité, à tel point que l'Inter Milan débourse 36 millions d'euros pour lui en 2015, espérant en faire un cadre d'une équipe en reconstruction. Malheureusement pour les deux parties, l'aventure italienne s'avérera être un échec.

À Valence depuis deux ans, Kondogbia s'oriente de nouveau vers un jeu qui lui convient bien mieux. 

Tiemoué Bakayoko

Tiemoué Bakayoko
Tiemoué Bakayoko Photo J-F. Ottonello

Membre inamovible de l'équipe championne de France en 2017, Tiemoué Bakayoko a montré qu'il était bien plus qu'un milieu défensif "classique".

Certes capable de bien défendre, cette force de la nature a considérablement progressé dans sa faculté à se projeter vers l'avant. 

Un élément qui a connu une phase de progression magistrale sous les conseils de Jardim.

Acheté pour 8 millions d'euros en 2014, l'international français est revendu pour 32 millions de plus à Chelsea trois ans plus tard. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct