Rubriques




Se connecter à

Pourquoi les Monégasques implorent-ils la protection de sainte Dévote ?

Ces mercredi et jeudi, les Monégasques se réunissent aux côtés de la famille princière pour implorer la protection de sainte Dévote.

La rédaction Publié le 27/01/2022 à 16:40, mis à jour le 27/01/2022 à 16:41
La procession de la Sainte-Dévote ce jeudi matin sur la place du Palais princier de Monaco. Photo Jean-François Ottonello

On connaît l’attachement profond des Monégasques pour sainte Dévote. La Sainte est non seulement la patronne de la Principauté et de la famille souveraine mais aussi la protectrice et gardienne de notre pays et des Grimaldi.

Les Monégasques n’ont cessé d’avoir la plus grande dévotion pour Sainte-Dévote et d’implorer souvent sa protection divine. « Et tous ont compris la divine bonté - la grande protectrice que Dieu a voulu donner - Dévote et Monaco à jamais pour chacun - sont deux noms qui n’en font qu’un ! (1) »

On raconte ainsi qu’au XVIe siècle, au cours d’une guerre contre les Génois, la Sainte protégea Monaco. Pendant plus de trois mois, leurs attaques furent repoussées par les Monégasques à qui Sainte Dévote était apparue, les assurant de la protection divine et de la victoire. Le 19 mars 1507, les Génois abandonnèrent le siège. Un des panneaux à fresque de la légende de la vie de sainte Dévote sur la façade de la chapelle palatine Saint-Jean-Baptiste relate l’apparition de la Sainte sur les remparts de Monaco assiégés par les Génois.

« Il est arrivé quelquefois que, vers le soir - lorsqu’à la fin le courage les abandonnait - après des journées entières de bataille - avec des ennemis bien plus forts qu’eux - ils la voyaient sur les Remparts - avec ses yeux bons doux et tranquilles. (2) »

 

Louis de Sigaldi prétend que lors du siège de 1507 c’est grâce à la ferveur des Monégasques depuis toujours envers Dévote et grâce à une procession des reliques de Dévote sur les remparts que le combat fut gagné. Légende récente car la relation contemporaine du siège rappelle simplement que la délivrance de Monaco eut lieu le 19 mars, grâce à la protection de saint-Joseph dont la fête tombait ce jour-là.

En effet c’est surtout au XVIIe siècle que le culte de sainte-Dévote se développera. Le chanoine Baudoin écrira même que « ce dix-septième siècle mériterait de s’appeler le siècle de sainte-Dévote. (3)»

Au revers
des pièces

Siècle dévot par excellence « l’iconographie de Dévote participait désormais à la construction de la monarchie entamée sous Honoré II (4). »

Des témoignages contemporains attestent que c’est au cri de « Vive Dévote - Vive Grimaldi » que les Monégasques conduits par le Prince Honoré II, expulsèrent la garnison espagnole le 17 novembre 1641. Son image figurera même sur le revers des pièces de monnaie avec la légende « Tv. nos. ab. hoste. prot : Protège-nous des ennemis ».

 

Le culte de Sainte Dévote demeure toujours fervent à Monaco et tous les 26 et 27 janvier son nom est invoqué dans les prières pour demander sa protection ou sa bénédiction comme dans le Cantique à Sainte Dévote de Louis Principale : Sainte Dévote prie pour nous / Sainte Dévote veille sur nous.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.