On vous explique pourquoi Cannes maintient son feu d’artifice du Nouvel An

En dépit des annonces du Premier ministre, Jean Castex, ce lundi soir, le spectacle pyrotechnique et musical prévu le 31 décembre est maintenu dans la cité des festivals. Pas "un acte de résistance" assure la Ville.

Pascal Fiandino Publié le 28/12/2021 à 18:40, mis à jour le 28/12/2021 à 18:40
La baie de Cannes s’illuminera le 31 décembre à partir de minuit. (Photo NM)

Dans son intervention télévisée lundi soir [que David Lisnard a longuement fustigée sur Twitter] Jean Castex assurait: "Les préfets interdiront les regroupements sauvages, la consommation d’alcool sur la voie publique et inviteront les municipalités à renoncer aux feux d’artifice."

Pourtant, le show, proposé par l’artificier Patrick Brault sur le thème "Le sens de la fête", devrait bien avoir lieu le 31 décembre à partir de minuit sur la Croisette. C’est en tout cas la volonté de la Ville de Cannes.

"Il n’y a eu aucune demande ni consigne spécifique intimant le contraire, assure-t-on côté mairie. Cependant, un large dispositif de sécurité sanitaire sera mis en place."

Au-delà du port du masque obligatoire (des messages seront diffusés toutes les dix minutes, via haut-parleurs, pour rappeler la consigne, accompagnés de panneaux et signalétique), une grande partie des agents de police municipale sera mobilisée pour veiller au respect des règles. "Des recrutements d’agents de sécurité privés sont aussi prévus pour l’occasion."

 

Réunion ce jeudi matin à la Préfecture

Une jauge de spectateurs est-elle prévue? "Aucune, puisque les jauges [5.000 personnes max en extérieur] n’entrent en vigueur que le 3 janvier, poursuit la Ville. De toute manière, on n’a jamais 5.000 personnes sur la Croisette [au jour de l’An]."

Une réunion avec les services de la Préfecture est, ainsi, prévue ce jeudi matin, "pour affiner le dispositif qui sera mis en place le soir du Réveillon." Et, visiblement, non pas pour décider de la tenue, ou non, de l’événement. "Ce n’est pas de la résistance ou autre, conclut-on en mairie. En répétant: Nous le maintenons car nous n’avons aucune obligation de faire l’inverse."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.