“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un dimanche de Fête

Mis à jour le 20/11/2017 à 05:08 Publié le 20/11/2017 à 05:08
Les forces publiques de la Principauté ont pris le pas lors du défilé hier matin, sous l'œil du souverain aux fenêtres du Palais princier.

Un dimanche de Fête

À l'unisson avec la famille princière, le pays a célébré hier la Fête nationale, dans la tradition, du Te Deum au défilé militaire. Avec l'apparition des enfants princiers au balcon

Quand tu chantes, je chante avec toi liberté… » Monaco a beau être un pays à part dans le monde - le slogan d'une ancienne campagne de communication -, c'est à l'unisson d'un monde meurtri que la Fête nationale s'est accordée, hier matin, au moment où un chœur de jeunes enfants de l'Académie de musique Rainier-III est venu interpréter l'air de « Va pensiero », tiré de l'opéra de Verdi Nabucco.

Un air choisi à dessein, en mémoire des victimes d'attentats partout dans le monde. Temps fort de ce 19-Novembre célébré à Monaco-ville.

Une fête nationale au rituel bien...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct