Rubriques




Se connecter à

Plus de naissances et moins de divorces en 2021 à Monaco

Les services de la mairie viennent de publier les chiffres démographiques de l’état civil enregistrés l’an passé. Bonne nouvelle : les naissances repartent à la hausse.

Marie Cardona Publié le 16/01/2022 à 10:48, mis à jour le 16/01/2022 à 10:48
976 bébés ont vu le jour sur le sol monégasque en 2021 : 498 petits garçons et 478 petites filles. archives M. M.

Avec le mois de janvier, vient le temps des résolutions mais aussi celui du bilan. Les services de la mairie ont publié leurs traditionnelles données démographiques de l’état civil. Des chiffres qui sont le reflet de l’évolution de la population monégasque, auxquels s’ajoutent les habitants des communes limitrophes usagers aussi des structures de soins de la Principauté.

Trois indicateurs positifs en 2021

Plusieurs indicateurs positifs viennent égayer une deuxième année encore marquée par la crise sanitaire. Au premier rang desquels : le nombre de naissances. L’année passée, 976 bébés ont vu le jour sur le sol monégasque, contre 911 en 2020 et 939 en 2019. Dans le détail, les nouveaux parents ont donné naissance à 498 petits garçons et 478 petites filles dans les salles de la maternité du CHPG (sauf un, né à domicile). Parité presque atteinte !

Concernant le lieu de résidence des familles, 248 d’entre elles étaient domiciliées à Monaco, alors que les 728 autres naissances concernaient des parents domiciliés à l’extérieur de la Principauté pour la plupart dans les communes de Menton (220), Beausoleil (103) et Roquebrune-Cap-Martin (110). En effet, la maternité de Menton ayant fermé ses portes depuis de nombreuses années, le service de maternité du CHPG accueil tout le bassin de population de l’Est du département des Alpes-Maritimes.

 

Autres bonnes nouvelles : il y a eu plus de mariages et moins de divorces en 2021, en comparaison avec l’année précédente (lire ci-dessous).

87 % de décès en milieu hospitalier

Du côté des décès, en revanche, la tendance est à la hausse par rapport à 2020. Parmi les 603 disparitions enregistrées cette année en Principauté (contre 535 l’année dernière) : 314 étaient des hommes et 289 étaient des femmes. La plupart des décès ont eu lieu à l’hôpital (87 %) et 5 % en clinique. Parmi les personnes décédées, 297 étaient domiciliées à Monaco et 306 dans les communes limitrophes.

181 personnes de sont dit oui en 2021 à Monaco. Jean-François Ottonello.

Une année heureuse pour les couples

Les couples ont vécu des jours heureux en 2021 à Monaco. Alors que le nombre de mariages était en baisse en 2020 - la faute à la conjoncture et au report des grandes fêtes en raison de restrictions sanitaires - 181 personnes se sont dit oui sur le sol monégasque l’année dernière.

Un léger rebond par rapport à l’année précédente où 174 personnes s’étaient unies, selon les registres de la mairie. Pas encore de quoi atteindre les 202 unions d’avant crise en 2019 mais il est tentant d’y voir un indicateur positif pour l’année 2022 qui vient de débuter.

Dans le détail, trois mariages ont réuni deux personnes de nationalité monégasque ; 52 hommes monégasques ont épousé une femme de nationalité étrangère ; 25 femmes monégasques ont choisi un époux étranger.

Côté divorces, les chiffres enregistrés sont en baisse. En 2021, 58 divorces ont été prononcés contre 63 en 2020 et 70 en 2029, toutes nationalités confondues.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.