“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco en camping-car, c'est possible ?

Mis à jour le 11/07/2018 à 05:08 Publié le 11/07/2018 à 05:08

Monaco en camping-car, c'est possible ?

Au début de l'été, c'est la question que l'on s'est posée. Entre conduite réglementée et interdiction, la venue en camping-car est pour le moins compliquée

Vous vous y voyez déjà, en famille dans le camping-car ou la caravane en sifflotant la chanson de Raphaël… « Et nous partons allez, viens ! » Oui mais non. Si, dans les faits, on peut se garer en Principauté avec sa maison sur roues, c'est bien à pied et à l'hôtel que l'on pourra profiter de Monaco.

La bonne nouvelle, c'est que l'on peut quand même venir ici en camping-car et le garer au parking des Écoles ou à celui des Pêcheurs, situés respectivement dans le quartier de Fontvieille, avenue des Guelfes, et au pied du Rocher. Le parking à Fontveille est réservé aux camping-cars, avec une capacité d'accueil de 15 motorhome maximum, ne pouvant excéder une longueur de 7 mètres. Vingt-quatre heures de stationnement coûtent 40 euros.

Caravanes interdites

Il est possible de laisser son camping-car stationné la nuit mais impossible de dormir dedans. Même loi pour celui des Pêcheurs. Eh oui, ce sont des parkings, pas des hôtels. C'est bien connu, quand on a un camping-car, l'objectif est de dormir dedans…

Donc, en plus de payer l'essence et le parking, il faudra rajouter une petite chambre à 500 euros (minimum). Pour le plaisir. On ne fait pas les choses à moitié quand on vient ici.

« Mais c'est vrai que je n'ai jamais vu de caravane ici ! », se dit-on. C'est normal. Le transit avec une caravane est tout bonnement interdit. D'ailleurs, des panneaux l'indiquant sont disposés à chaque entrée de la ville.

Monaco c'est petit, et c'est sûrement la raison principale à la non-circulation des camping-cars. Les chauffeurs de bus ont déjà bien du mal avec leurs virages plus serrés que ceux d'Hamilton quand il passe Mirabeau, rajoutez-y des camping-cars et plus personne ne circule. Alors quand un véhicule de ce genre entre dans Monaco, il est invité à aller se garer dans l'un des deux parkings autorisés.

Plusieurs campings à proximité

Si on peut donner un conseil, le meilleur serait sans nul doute de trouver un camping ou une aire à proximité de la Principauté, accueillant les camping-cars et ses propriétaires la nuit. Comme le camping Le Rossignol à Antibes ou encore plus près, celui des Romarins à Èze ou le camping municipal Saint-Michel de Menton, refait à neuf il y a un an.

D'ailleurs le responsable de ce dernier le reconnaît, « nous sommes le seul camping du coin, les gens installent leur campement ici et vont visiter Monaco la journée ». Se situant à seulement quelques kilomètres, le Rocher est rapidement accessible par train - à condition qu'il n'y ait pas de grève…

Camping-caristes, vous l'aurez compris, oubliés Raphaël et sa caravane… À moins de gagner au loto et de louer un yacht.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct