Rubriques




Se connecter à

Liane Foly enflamme le stade Rondelli

Du public, des standing-ovations et de la bonne humeur...

C.C. Publié le 19/07/2019 à 10:07, mis à jour le 19/07/2019 à 10:08
Valentine Kagenaar

Du public, des standing-ovations et de la bonne humeur... Tout était au rendez-vous mercredi soir pour accueillir chaleureusement Liane Foly et ses compères dans le cadre de la tournée estivale de Nice-Matin. En famille ou entre amis, touristes et locaux sont venus savourer un moment convivial au stade Rondelli.

La soirée a débuté en trombe avec un show humoristique de Marco Paolo, l’animateur de la soirée. S’en sont suivis le concours de chant (voir ci-dessous) et les imitations de 100 voix d’Erick Baert.

 

De Kendji à ACDC en passant par Céline Dion, l’humoriste-imitateur a été auréolé de plusieurs standing-ovations pour ses performances déjantées. Il a enfin laissé la place à 22 h 30 à la diva jazzy à la voix unique Liane Foly, acclamée par le public de Menton. La soirée s’est achevée avec Frank Castellano et ses sept choristes du Chœur du Sud.

À l’image de la réussite du concert de Menton devant - environ - 1 000 personnes, la tournée de Nice-Matin se porte bien avec un record de 44 dates en deux mois.

L’humoriste-imitateur Erick Baert a sorti le grand jeu mercredi soir.
L’humoriste-imitateur Erick Baert a sorti le grand jeu mercredi soir.
Liane Foly et ses trois chœurs ont, comme chaque soir, répondu présent lors de la tournée estivale.
Liane Foly et ses trois chœurs ont, comme chaque soir, répondu présent lors de la tournée estivale.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.