“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les célébrations de Sainte Dévote ont démarré hier

Mis à jour le 27/01/2020 à 10:38 Publié le 27/01/2020 à 10:37
Les reliques, après être apparues sur la barque à voile, ont été apportées jusqu’à l’église Sainte-Dévote.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les célébrations de Sainte Dévote ont démarré hier

Hier en Principauté, la famille princière a embrasé symboliquement la barque. C’est sur ce bateau que Devota, jeune martyre chrétienne, avait été déposée par des fidèles après avoir été torturée

Des deux côtés de la Méditerranée, à Monaco comme en Corse, la tradition ne s’est jamais effritée au gré des décennies. L’attachement et la ferveur pour Sainte Dévote, non plus. Preuve en est, hier la veille de son jour de fête (lire programme du jour en page 7), le Monaco institutionnel et populaire était uni pour honorer l’âme protectrice de l’identité monégasque. La sainte patronne du pays et de la famille princière. La légende veut que Devota, jeune chrétienne native de Lucciana, ait été martyrisée par le préfet Barbarus. Sans jamais, une seule seconde, renier sa foi. La nuit suivant son martyr, des fidèles dérobèrent son corps et le placèrent sur une barque. Direction l’Afrique. Les caprices de Dame Nature en décidèrent autrement. C’est à Monaco que la barque, guidée par une colombe sortit de la bouche de Devota, s’échoua. La martyre fut ensevelie dans une chapelle du vallon des Gaumates. Nous sommes le 27 janvier de l’an 303 ou 304.

La der de Mgr Barsi

D’où l’arrivée, hier à 18 h 45 pétantes, d’une barque sur le quai Jarland. Et l’envol gracieux d’une colombe. Flambeaux en mains, la procession s’est lentement dirigée vers l’église Sainte-Dévote avant d’accueillir la famille princière au grand complet. À l’intérieur de l’édifice religieux s’est alors tenue la cérémonie du Salut du Très Saint-Sacrement, présidée par Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco, dont c’est aujourd’hui la dernière Sainte Dévote. S’ensuivait alors le temps fort de cette soirée : l’embrasement de la barque sur le parvis. Les premières flammes ont été allumées par le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, aidés par le prince Albert II et la princesse Charlène. Après le brasier sur la terre, restait alors celui, impressionnant, tiré dans le ciel.

Les jumeaux princiers ont été impressionnés par la vivacité des flammes.
Les jumeaux princiers ont été impressionnés par la vivacité des flammes. Cyril Dodergny
Temps fort de cette veille de Sainte Dévote : l’embrasement de la barque sur la place de l’église.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.