“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’assassinat du père de famille à Draguignan a-t-il été commandité par le fils de la victime?

Mis à jour le 28/04/2020 à 08:17 Publié le 28/04/2020 à 07:50
Les faits se sont déroulés, vendredi, dans ce quartier paisible situé à l’Est de la ville.

Les faits se sont déroulés, vendredi, dans ce quartier paisible situé à l’Est de la ville. C. T.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’assassinat du père de famille à Draguignan a-t-il été commandité par le fils de la victime?

Après la mort vendredi après-midi du père de famille domicilié aux Teissonnières, deux mineurs, auteur et commanditaire présumés, ont été arrêtés par la police judiciaire de Toulon.

Cinq jours après l’assassinat du père de famille domicilié aux Teissonnières, deux mineurs ont été arrêtés par la police judiciaire de Toulon.

L’un d’eux ne serait autre que le propre fils de la victime. âgé de 15 ans, il aurait commandité l’assassinat de son père, S.P., un Dracénois d’une cinquantaine d’années qui vivait avec sa compagne chemin des Teissonnières.

L’auteur présumé du tir serait, lui aussi, mineur.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le mobile du crime s’orienterait plus vers des questions financières qu’un différend intrafamilial. D’après une source proche de l’enquête, l’adolescent n’avait pas de problème particulier avec son père.

Ce dernier était propriétaire de la villa où il résidait, mais aussi d’autres biens immobiliers. Des revenus financiers qui lui permettaient de vivre confortablement sans travailler.

Une autopsie pratiquée demain

La police judiciaire de Toulon, saisie de l’enquête, poursuit ses investigations afin de déterminer notamment les circonstances exactes du crime.

L’autopsie du corps de la victime devrait être pratiquée demain à l’institut médico-légal (IML) de Nice.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.