“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

200 convives ont fêté le nouvel an

Mis à jour le 04/01/2019 à 05:13 Publié le 04/01/2019 à 05:13
Peu avant les 12 coups de minuit, sur un air de Madison, le président du comité des fêtes (à gauche) et son équipe distribuent les cotillons.

Peu avant les 12 coups de minuit, sur un air de Madison, le président du comité des fêtes (à gauche) et son équipe distribuent les cotillons. M.-E.C.

200 convives ont fêté le nouvel an

À La Turbie, 200 personnes dont le maire, Jean-Jacques Raffaele, venu en famille et entouré d'élus, avaient choisi de passer le réveillon ensemble, dans la salle polyvalente, répondant ainsi à la proposition du comité des fêtes : 90 € pour la soirée, vin et champagne compris, et sept heures d'animations proposées par la troupe des Benty Brothers.

À La Turbie, 200 personnes dont le maire, Jean-Jacques Raffaele, venu en famille et entouré d'élus, avaient choisi de passer le réveillon ensemble, dans la salle polyvalente, répondant ainsi à la proposition du comité des fêtes : 90 € pour la soirée, vin et champagne compris, et sept heures d'animations proposées par la troupe des Benty Brothers.

Dès 20 h, les convives étaient accueillis par Jean-Luc Cloupet, président du comité des fêtes qui, pour l'occasion, s'était adjoint les services d'une blanche, étrange, gigantesque et néanmoins sympathique créature : « Equus le Sage » - sorte de centaure à deux pattes et au visage de personnage d'Avatar.

Démarrage en douceur

L'orchestre commença en douceur, à l'heure de l'apéritif, avant d'installer une belle ambiance que le talent de son chanteur, de ses deux chanteuses et des musiciens sut maintenir tout au long de la soirée.

Il y eut bien sûr l'interruption obligatoire : on était au fromage, le comité des fêtes distribua les cotillons, le maire et le président du comité des fêtes rejoignirent l'orchestre sur scène pour lancer le traditionnel décompte. À minuit de l'an 2019, dans un déchaînement de fontaines d'artifice, ils furent les premiers à souhaiter la bonne année à l'assemblée. La soirée devait se prolonger au-delà des 3 heures du matin, toujours dans une ambiance joyeuse et festive, avant que l'équipe du comité des fêtes n'attaque les deux heures de rangement et de remise en état de la salle.

Après les festivités, le quotidien avait déjà repris le dessus !

Marie-Evelyne Colonna


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct