“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une messe pour le nouvel évêque de Nice dimanche à Nikaïa

Mis à jour le 11/05/2014 à 09:32 Publié le 11/05/2014 à 09:08
Monseigneur André Marceau porte la croix pectorale des évêques. Il administre actuellement le diocèse de Perpignan, avant de rejoindre Nice en mai.

Monseigneur André Marceau porte la croix pectorale des évêques. Il administre actuellement le diocèse de Perpignan, avant de rejoindre Nice en mai. Franck Fernandes

Une messe pour le nouvel évêque de Nice dimanche à Nikaïa

C'est la grand-messe du nouvel évêque de Nice, aujourd'hui à la salle Nikaïa. Mgr André Marceau a convié les fidèles à 16 heures, dans le temple ô combien païen de la musique et du show, pour son installation.

C'est la grand-messe du nouvel évêque de Nice, aujourd'hui à la salle Nikaïa. Mgr André Marceau a convié les fidèles à 16 heures, dans le temple ô combien païen de la musique et du show, pour son installation.

Près de 5.000 personnes sont attendues à cette cérémonie. Sera notamment présent le nonce apostolique en France (le représentant du pape à Paris), dix-sept évêques et deux cents prêtres.

Mgr André MArceauy est originaire de Gironde, et plus particulièrement du village de Cérons.

Fils de viticulteurs, il a passé ses études secondaires au petit Séminaire de Pont-de-la-Maye, puis a intégré le grand séminaire de Bordeaux en 1964. Il a effectué son service militaire, de 1966 à 1968, comme coopérant en Côte d'Ivoire.

Le challenge est relevé. Mgr André Marceau passe en effet d'un diocèse de 450.000 habitants à un autre de 1,1 million de personnes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.