“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Télévision: scène ouverte au Philharmonique mercredi

Mis à jour le 19/06/2012 à 09:18 Publié le 19/06/2012 à 09:03
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Télévision: scène ouverte au Philharmonique mercredi

Le Philharmonique de Monte-Carlo accompagnera, en direct de la ville d’Orange, les « Musiques en fête » diffusées sur France 3 demain, de 20 h 30 à minuit

Le Philharmonique de Monte-Carlo accompagnera, en direct de la ville d’Orange, les « Musiques en fête » diffusées sur France 3 demain, de 20 h 30 à minuit

La Fête de la musique sera précédée mercredi soir d’une grande émission, « Musiques en fête », en direct du Théâtre Antique d’Orange, de 20 h 35 à minuit, sur France 3. Artistes de variété et d’opéra s’en donneront à cœur joie. Parmi les premiers, Laurent Gerra, Nolwenn Leroy, Salvatore Adamo.

Parmi les seconds, le grand baryton Ruggiero Raimondi mais aussi Joseph Calleja, Inva Mula, Adinna Aaron, Stéphanie d’Oustrac, Karine Deshayes, Marc Barrard, Katarina Jovanovic et Julie Fuchs, « Révélation artiste lyrique de l’année» aux dernières Victoires de la musique.

L’émission sera animée par le « monsieur musique » de France 3, Alain Duault, qui présentait vendredi dernier à Monaco la finale des « Masters » de piano.
L’orchestre qui accompagnera cette émission sera le Philharmonique de Monte-Carlo.

En 2011, ce même concert avait réuni huit mille spectateurs sur place et plus de deux millions devant les écrans de télévision. C’est dire si notre Philharmonique peut s’attendre à une audience millionnaire...
 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.