“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Sida: le gala du cœur de la princesse Stéphanie

Mis à jour le 10/07/2012 à 08:40 Publié le 10/07/2012 à 07:11
La princesse Stéphanie a accueilli hier soir, au Sporting Monte-Carlo, les artistes et convives venus participer au gala Aids evening 2012.

La princesse Stéphanie a accueilli hier soir, au Sporting Monte-Carlo, les artistes et convives venus participer au gala Aids evening 2012. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sida: le gala du cœur de la princesse Stéphanie

La princesse Stéphanie de Monaco a réuni lundi soir, au gala Aids evening 2012, les amis généreux et fidèles qui l'accompagnent tous les jours pour lutter contre le sida.

La princesse Stéphanie de Monaco a réuni lundi soir, au gala Aids evening 2012, les amis généreux et fidèles qui l'accompagnent tous les jours pour lutter contre le sida.

Aux côtés de l'animateur Marc Toesca et de plusieurs centaines de convives venus dîner au Sporting Monte-Carlo, puis participer à la tombola et assister au concert de Caravan Palace et Chico and the Gypsies, elle a rappelé combien les malades souffrent et combien la maladie progresse.

Chaque année, la soirée permet de récolter des fonds pour financer les actions de Fight Aids Monaco. Une ONG créée par la princesse Stéphanie en 2004 et qui assure depuis 2010, le fonctionnement de la Maison de vie créée à Carpentras. Cet établissement apporte repos et réconfort aux personnes atteintes du VIH.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.