“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco: MICS, un salon pour le monde de la nuit

Mis à jour le 27/06/2012 à 11:26 Publié le 09/11/2011 à 07:11
Demain, 21 heures, les amateurs de sensations fortes sont conviés par Monster à une démonstration de FMX au cours de laquelle des motos vont réaliser des cascades en simultané depuis deux rampes sur le port Hercule, comme l'année dernière.	(Photo DR/MICS/Monster)
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Monaco: MICS, un salon pour le monde de la nuit

Il existe pléthore de forums consacrés à l'hôtellerie, à la restauration, à la décoration… pourquoi donc ne pas dédier un salon au monde de la nuit ? Fort de ce constat, Richard Borfiga, Jean-Albert Vergnaud, Caroline Borfiga et Pierre-Cyril Dugast, ont décidé de créer le MICS - comprendre Monaco international clubbing show. La première édition a eu lieu il y a tout juste un an.

Il existe pléthore de forums consacrés à l'hôtellerie, à la restauration, à la décoration… pourquoi donc ne pas dédier un salon au monde de la nuit ? Fort de ce constat, Richard Borfiga, Jean-Albert Vergnaud, Caroline Borfiga et Pierre-Cyril Dugast, ont décidé de créer le MICS - comprendre Monaco international clubbing show. La première édition a eu lieu il y a tout juste un an. Un pari osé : « Lorsque nous avons eu cette idée, beaucoup n'y ont pas cru, se souvient Richard Borfiga, ancien patron du restaurant et boîte de nuit Le Karément à Monaco.

Il existe pléthore de forums consacrés à l'hôtellerie, à la restauration, à la décoration… pourquoi donc ne pas dédier un salon au monde de la nuit ? Fort de ce constat, Richard Borfiga, Jean-Albert Vergnaud, Caroline Borfiga et Pierre-Cyril Dugast, ont décidé de créer le MICS - comprendre Monaco international clubbing show. La première édition a eu lieu il y a tout juste un an. Un pari osé : « Lorsque nous avons eu cette idée, beaucoup n'y ont pas cru, se souvient Richard Borfiga, ancien patron du restaurant et boîte de nuit Le Karément à Monaco. Nous si et ça a marché ! »

Ainsi pendant trois jours (d'aujourd'hui à vendredi), l'ensemble des professionnels du monde de la nuit vont se croiser. «Nous nous adressons aussi bien aux discothèques qu'aux bars ou aux plages. Tous les endroits de fête », résume Jean-Albert Vergnaud. Son, lumière, boissons, DJ, design… au total une centaine d'exposants venus du monde entier seront présents et 20 000 visiteurs attendus. Les horaires ont été adaptés à l'événement. Un choix délibéré de la part des organisateurs : les salons sont des lieux propices à la prise de contact mais bien souvent les contrats sont conclus en dehors. Le MICS ouvre donc ses portes à 14 heures aujourd'hui. À 21 heures changement d'ambiance : le Grimaldi Forum se transformera en club. Les participants pourront passer directement de la visite des stands, à un dîner puis poursuivre la soirée devant un verre. Pas de temps mort, de l'action, des affaires.

Des soirées dans les boîtes pour le grand public

Cependant, les organisateurs ont voulu intéresser le grand public à l'événement. La majorité de ce que la Principauté compte comme bars et boîtes de nuit proposeront des soirées. Et pour les amateurs de sensations fortes, rendez-vous est d'ores et déjà pris pour demain, jeudi, à 21 heures avec le FMX show, une démonstration d'acrobaties… à moto orchestrée par Monster pour la deuxième fois consécutive. Cette fois-ci, les bolides vont évoluer simultanément sur deux rampes à quelques mètres des yachts amarrés le long des quais.


Savoir +
2e MICS. Jusqu'à vendredi. Pour les professionnels. Soirées dans les clubs monégasques pour le grand public. Show FMX, demain à 21 heures sur le port (gratuit). Rens. et programme sur www.mics.mc

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.