“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco manifeste son soutien à la France après l'attentat de Charlie Hebdo

Mis à jour le 08/01/2015 à 16:04 Publié le 08/01/2015 à 15:16
"La princesse Charlène est sereine mais je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux."

"La princesse Charlène est sereine mais je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux." (Photo Eric Dulière)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco manifeste son soutien à la France après l'attentat de Charlie Hebdo

Le prince Albert II avait, dans les heures suivant la tragédie, adressé ses condoléances à son homologue français François Hollande. Le ministre d'Etat Michel Roger a également envoyé un message au premier ministre Manuel Valls.

Le prince Albert II avait, dans les heures suivant la tragédie, adressé ses condoléances à son homologue français François Hollande. Le ministre d'Etat Michel Roger a également envoyé un message au premier ministre Manuel Valls.

Le souverain monégasque a écrit au président français : "Monsieur le Président, J'ai appris avec stupeur l'odieux attentat commis à Paris. En mon nom personnel, en celui de ma famille et de la population de Monaco, je veux vous exprimer notre consternation devant tant de barbarie. Nous nous inclinons devant la mémoire des victimes et la douleur de leurs familles. Notre compassion rejoint également les blessés. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma douloureuse sympathie."

Le ministre d'Etat Michel Roger a, à son tour, exprimé ses condoléances au premier ministre français en ces termes: "Monsieur le Premier Ministre, Au moment où la barbarie a causé de nombreuses victimes au sein de Charlie Hebdo et des forces de l’ordre de la République Française, je voudrais vous assurer de la profonde compassion et de la totale solidarité du Gouvernement Princier, des Monégasques et des résidents de la Principauté de Monaco. Nos pensées vont vers les victimes, leurs familles et leurs proches dont nous partageons la douleur. Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma douloureuse sympathie."

De nombreux membres du gouvernement monégasques participeront ce jeudi soir au rassemblement prévu à Monaco en mémoire des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.