“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le prince Albert II "très heureux" de la naissance imminente des bébés

Mis à jour le 18/11/2014 à 18:28 Publié le 18/11/2014 à 16:42
"La princesse Charlène est sereine mais je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux."

"La princesse Charlène est sereine mais je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux." (Photo Eric Dulière)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le prince Albert II "très heureux" de la naissance imminente des bébés

Ce n’est pas tous les jours que le prince Albert II accorde de longs entretiens à la presse. Et encore moins pour se confier sur la naissance très prochaine de ses enfants.

Ce n’est pas tous les jours que le prince Albert II accorde de longs entretiens à la presse. Et encore moins pour se confier sur la naissance imminente de ses enfants.

Samedi matin, le souverain monégasque a reçu Monaco-Matin pendant plus d’une heure et demie.

"Je préfère ne pas connaître le sexe des bébés avant la naissance", dans cet entretien exclusif, le prince Albert II assure ne pas connaître, contrairement à Charlène, le sexe des bébés qui doivent naître "avant Noël".

Le souverain explique également auquel des deux reviendra le titre de prince ou princesse héréditaire.

Il livre également son analyse sur les difficultés de l’industrie monégasque et, à l’inverse, sur la santé insolente de l’économie monégasque.

Le souverain évoque enfin la possible venue de Vladimir Poutine en Principauté à l'occasion de l'année de la Russie à Monaco. "Lors de mon déplacement en Russie l’an dernier, j’ai invité en Principauté le président Poutine, si son emploi du temps le lui permet. Aucune date n’est pour l’heure fixée.", a précisé Albert II.

 


Interview à lire ce mercredi dans Monaco-Matin et Nice-Matin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.