“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La capacité électrique monégasque va augmenter de 50%

Mis à jour le 11/04/2013 à 08:37 Publié le 11/04/2013 à 08:20
Doublement de la capacité électrique de Monaco
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La capacité électrique monégasque va augmenter de 50%

La Principauté a lancé un projet titanesque par le biais du service des travaux publics et de la SMEG. La pérennité de l’alimentation est assurée pour les décennies à venir

La Principauté a lancé un projet titanesque par le biais du service des travaux publics et de la SMEG. La pérennité de l’alimentation est assurée pour les décennies à venir

La Tour Odéon, la modernisation des ports, les constructions sur les délaissés SNCF et bientôt l’extension en mer.

En Principauté, et c’est probablement le gage d’un avenir florissant, les projets de développement ne manquent pas. Mais encore faut-il apporter les solutions énergétiques capables de les soutenir.

L’alimentation électrique, malgré les progrès réalisés en terme d’économies d’énergies dans les constructions les plus modernes, est bien évidemment encore très sollicitée.

À l’heure actuelle, les plus fortes pointes d’électricité, que l’on retrouve en été (notamment en raison de la multiplication ces dernières années des climatiseurs), utilisent 80 % des capacités des installations existantes. Mais qu’en sera-t-il demain si l’extension de Monaco, en hauteur comme en largeur, continue?

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.