“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'uniforme au collège: bientôt le retour?

Mis à jour le 06/06/2012 à 09:19 Publié le 06/06/2012 à 07:16
Le 16 décembre, la princesse Charlène, en visite au collège public Charles-III, a suggéré aux jeunes de réfléchir sur le port de l'uniforme.

Le 16 décembre, la princesse Charlène, en visite au collège public Charles-III, a suggéré aux jeunes de réfléchir sur le port de l'uniforme. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'uniforme au collège: bientôt le retour?

Tradition tombée en désuétude après 68, la tenue scolaire obligatoire fait encore des adeptes. L’idée, lancée par la princesse Charlène en décembre, est reprise par l’UDM

Tradition tombée en désuétude après 68, la tenue scolaire obligatoire fait encore des adeptes. L’idée, lancée par la princesse Charlène en décembre, est reprise par l’UDM

Tout a commencé le 16 décembre au Collège Charles-III… En visite dans l'établissement scolaire de l'Annonciade, la princesse Charlène, dans une classe d'anglais, a soufflé aux jeunes l'idée de porter l'uniforme…

C'était dans la classe de Pascale Olivie-Dastakian, par ailleurs secrétaire générale de l'Union des Monégasques. « Après une première réaction hostile de la part des élèves, nous sommes allés en salle d'informatique pour consulter Internet et regarder les différentes tenues scolaires obligatoires,a expliqué Pascale Olivie-Dastakian qui animait, pour son groupe politique, un café-citoyen au café-théâtre de la place des bougainvilliers jeudi dernier.

Nous avons pu constater les vêtements étaient très variés ; certains d'entre eux étant particulièrement sympathiques… »

Pantalon noir contre jeans taille (très) basse

Pour la secrétaire générale de l'UDM, le retour de l'uniforme permettrait de «résoudre beaucoup de problèmes ».

Les arguments sont connus : éviter de faire des enfants des fashion addicts,limiter les achats onéreux de griffes hors de prix. Et l'enseignante de souligner la tendance actuelle qui place de manière faussement négligée, la ceinture du pantalon en bas des fesses…

Du côté des élus de l'opposition, le port de l'uniforme est à replacer dans un contexte plus général, d'ordre avant tout historique. « À Monaco, comme en France, la tenue obligatoire a été supprimée après 68 », explique d'emblée Laurent Nouvion, de Rassemblement et Enjeux (R&E).

Les petits-enfants de 1968

En Principauté effectivement, au début des années 70, les élèves des dames de Saint-Maur abandonnèrent l'uniforme.

Aussi le leader de R&E, prudent et sans avis tranché sur la question, suggère« un vêtement commun », s'inspirant des propositions faites en 2003 par Xavier Darcos, alors ministre de l'éducation nationale. « Cela pourrait régler le problème de la course aux marques… Quoi qu'il en soit, la décision revient en dernier ressort au gouvernement princier. »

Gouvernement qui «ne souhaite pas s'exprimer pour l'heure sur le sujet ».

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.