L'Eglise questionne sur le concubinage, le divorce et l'homosexualité à Monaco

"À Monaco, il n’existe pas de loi civile reconnaissant aux unions de personnes du même sexe une quelconque équivalence au mariage. À votre avis, quel serait l’impact d’une telle loi sur la société et sur la réalité du mariage?" La question est issue du questionnaire que Monseigneur Bernard Barsi a commencé a diffusé sur le site www.diocese.mc le 3 décembre dernier. De quoi interpeller…

La rédaction Publié le 13/12/2013 à 18:35, mis à jour le 13/12/2013 à 19:20
Article  - 23164581.jpg

"À Monaco, il n’existe pas de loi civile reconnaissant aux unions de personnes du même sexe une quelconque équivalence au mariage. À votre avis, quel serait l’impact d’une telle loi sur la société et sur la réalité du mariage?"

La question est issue du questionnaire que Monseigneur Bernard Barsi a commencé a diffusé sur le site www.diocese.mc le 3 décembre dernier. De quoi interpeller…

 

L’archevêque de Monaco espère recueillir le maximum de réactions.

L’objectif? "Récolter l’avis des gens, quels qu’ils soient, pour que l’Église puisse donner des réponses adapter aux familles d’aujourd’hui."

L’archevêque de Monaco explique sa démarche dans votre édition de Monaco-Matin de samedi 14 décembre. Il parle du divorce, du concubinage, de l'homosexualité... sans tabou.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.