“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

État civil 2013: vivent les 400 mariés monégasques

Mis à jour le 07/01/2014 à 08:16 Publié le 07/01/2014 à 07:19
Le nombre d'unions célébrées dans la salle des mariages de la mairie de Monaco a grimpé de 15 % en 2013. Et l'année 2014 s'annonce déjà faste en unions.

Le nombre d'unions célébrées dans la salle des mariages de la mairie de Monaco a grimpé de 15 % en 2013. Et l'année 2014 s'annonce déjà faste en unions. archives N.-M.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

État civil 2013: vivent les 400 mariés monégasques

Le nombre d’unions célébrées en Principauté est passé de 174 en 2012 à 200 en 2013. Soit une hausse de 15 %. Les naissances restent stables : en un an, 992 bébés ont vu le jour au CHPG

Mardi 31 décembre, 11 h 30. Henri Doria referme le registre sur l'ultime mariage de l'année 2013. Avant cela, 199 unions ont été célébrées en Principauté.

« Une belle année. Nous sommes épuisés ! Et nous partons déjà sur des bases importantes pour 2014 », décrit, avec humour, l'adjoint au maire de Monaco délégué au service de l'état civil.

Mariage très en vogue et natalité stable : telles sont les grandes tendances démographiques de la Principauté pour l'année 2013.

Au regard des statistiques, le mariage en Principauté a la cote. Un peu plus que les années précédentes.

Deux cents unions ont été célébrées l'an passé en mairie. Contre 174 en 2012. Une grimpette de 15 %, qui suit la tendance française et internationale.

Les documents de mariage désormais traduits

« Comme chaque année, les mariages de deux époux monégasques sont rares », note Bernard Lefranc, chef du service de l'état civil.

Si le nombre de mariages entre deux Monégasques en 2013 est à ce jour encore inconnu du service municipal, seul un couple de Monégasques s'était uni en 2012 et en 2011.

La majorité des couples qui se marient à Monaco sont donc formés de deux époux étrangers.

En Principauté, on ne peut convoler qu'à condition qu'un des deux futurs époux y habite depuis au moins un mois.

Nombreuses sont les unions entre personnes qui ne parlent pas français… C'est pourquoi les documents relatifs à la constitution du dossier de mariage, ainsi que le chapitre VI - Titre V du Code civil - des droits et des devoirs respectifs des époux sont désormais traduits en anglais, allemand, italien et russe.

« Dans l'idéal, un témoin ou une personne de l'assistance peut traduire nos paroles durant la cérémonie. Sinon, nous faisons appel à un traducteur », glisse Henri Doria.

Et pour ceux à qui la jolie perspective de s'unir en 2014 ferait de l'œil, les places sont (déjà) comptées. « Nous recevons déjà beaucoup de couples qui souhaitent se marier en 2014,remarque Bernard Lefranc. Du mois de mai au mois d'octobre, principalement les vendredis et les samedis, c'est la valse des mariages ! Il faut être prévoyant si l'on a une date en tête. »

Avis aux amoureux…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.